En direct

« Renforcer la visibilité du secteur sur le long terme »

Propos recueillis par Nathalie Moutarde |  le 31/05/2013  |  Collectivités localesHauts-de-SeineFrance entière

RÉGION -

Elu à la tête de la Fédération régionale des travaux publics le 9 avril, José Ramos, président de l’entreprise Essonne TP (85 salariés), fait le point sur la conjoncture et évoque ses dossiers prioritaires.

Quelles sont les perspectives d’activité pour 2013 ?

Après une hausse de 1 % en 2012, l’activité devrait reculer de 2 % cette année sur un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros. Plus que 2013, nous redoutons 2014 et 2015. Les chantiers de tramways et de transports en commun en site propre, qui ont soutenu l’activité en Ile-de-France pendant cinq ans, se terminent et les travaux du Nouveau Grand Paris dont Eole ne devraient pas démarrer avant deux ans.

Qu’en est-il des prix ?

Une chose est sûre : la rentabilité a beaucoup diminué et les entreprises ne sont plus en capacité d’absorber l’augmentation du prix des matières premières. La vraie baisse des prix, je la situe d’abord à ce niveau-là. Autre facteur de fragilisation des entreprises, les délais de paiement. En Ile-de-France, les collectivités locales règlent en moyenne entre 77 et 87 jours. Nous n’espérons pas un règlement en 30 jours du fait des délais masqués. En revanche, 45 jours me semblent raisonnable. Nous souhaiterions aussi l’application automatique des intérêts moratoires aux collectivités locales qui ne respectent pas la loi LME. Cela faciliterait le rapport commercial entre le créancier et le donneur d’ordre.

A quels dossiers allez-vous vous atteler en priorité ?

Je souhaiterais renforcer la visibilité du secteur sur le long terme pour maintenir un niveau de prix normal et raisonnable et permettre aux entreprises d’organiser leur recrutement et leur formation. Il est très important d’anticiper. Pour cela, nous allons développer les contacts avec les maîtres d’ouvrage. Nous souhaiterions travailler avec la Société du Grand Paris (SGP) à travers une charte ou une convention type engagement volontaire, qui porterait sur plusieurs points : développement durable, emploi, clauses d’insertion, déblais, innovation, variantes…
Nous voudrions aussi engager une réflexion partenariale avec les collectivités locales, notamment sur les thématiques de l’environnement et de l’innovation, et nous rapprocher des chambres de commerce et d’industrie et de Paris Capitale économique pour partager nos indicateurs et mutualiser nos actions.

Quels sont les sujets d’actualité qui vous mobilisent ?

Tout d’abord, la réglementation DT-Dict. Nous devons poursuivre l’effort d’information en direction des collectivités locales. Ce repérage des réseaux est indispensable pour la sécurité de nos salariés et des riverains, mais il a un coût que nous estimons à 2 % en moyenne du montant des travaux. Bien qu’indispensables, ce sont autant de crédits qui ne seront pas consacrés aux travaux, dans un contexte déjà difficile. Autre sujet : les clauses sociales. Actuellement, nous discutons avec l’Etablissement public d’aménagement La Défense-Seine Arche (Epadesa) pour créer une plate-forme pour l’insertion dans les Hauts-de-Seine. Ce serait alors la cinquième d’Ile-de-France. Enfin, nous voulons réactiver la présentation de nos métiers dans les collèges en insistant sur le fait qu’il s’agit de métiers d’avenir.

PHOTO - 727301.BR.jpg
PHOTO - 727301.BR.jpg

Commentaires

« Renforcer la visibilité du secteur sur le long terme »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur