En direct

Renforcement d’une zone de transition sur l’A28
- © URETEK® - Vue d’ensemble de l’intervention
Publi-rédactionnel

Renforcement d’une zone de transition sur l’A28

le 14/01/2021  |  ChantiersFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Reprise en sous-oeuvre par injection de résine expansive
Chantiers
France
Valider

En novembre dernier, un surprenant spectacle nocturne a pu être observé à la sortie d’un pont de l’autoroute A28 en direction de Rouen (PR 74+155) pour renforcer le remblai sous voirie grâce à une méthode inédite d’injections de résine expansive.

Un sol décomprimé par une circulation intense

Achevé en 1990, le pont de la Plaine du Pucheuil, situé sur la commune de Saint-Saëns (76), offre un franchissement à l’autoroute A28 par-dessus la RD 1029. Malheureusement, après plusieurs décennies, la chaussée d’accès à la culée en direction de Rouen a fait l’objet de déformations répétitives engendrées par le passage quotidien de charges lourdes, notamment sur la voie lente et sur la voie médiane. Ces déformations se traduisaient par des tassements, flashes et formations de cavités avec entraînement vertical gravitaire de matériaux pouvant, sur le long terme, devenir dangereux pour les usagers. La Direction Interdépartementale des Routes Nord-Ouest (DIRNO) a alors décidé d’intervenir par prévention.

Un confortement en profondeur

Selon les recommandations du laboratoire rouennais du CEREMA, un confortement en profondeur de la couche de forme a été effectué par injection de résine expansive. L’objectif de l’opération consistait à augmenter la compacité des matériaux par diminution de l’indice des vides et de la perméabilité. Pour son savoir-faire déjà reconnu sur ce type d’infrastructures, la société URETEK® a été retenue. Préalablement défini, un maillage de 60 points d’injections a été suivi pour consolider durablement la zone de transition entre le remblai et l’ouvrage d’art, soit un volume total de 363 m3 de remblai sous voirie. Les injections ont permis de traiter le sol sur une profondeur allant de 1,3 à 5,5 mètres par rapport au niveau de la chaussée.

Une technique inédite : le multipoint

Sur ce chantier, une spécificité matérielle a rendu l’intervention plus rapide à mettre en œuvre tout en optimisant son efficacité. Il s’agit d’injections appelées « multipoints » pour lesquelles la canule est perforée le long de son fût pour laisser la résine exclusive GEOPLUS® se diffuser dans le sol depuis les parois du tube et non plus depuis son extrémité. Le traitement est ainsi plus homogène sur toute la hauteur de la zone injectée.
En complément, quatorze injections ont été exécutées à proximité du joint de chaussée de manière à parfaitement améliorer de sol entre 1,4 et 2,3 mètres de profondeur car, à ce niveau et dans cette zone précise, le terrain présentait des caractéristiques mécaniques initialement très médiocres par rapport à celles observées sur le reste de la zone. La procédure d’injections s’est donc adaptée de manière ciblée à chaque zone de l’ouvrage, malgré des caractéristiques hétérogènes.
Les résultats des tests post-injections réalisés pendant l’intervention ont prouvé l’atteinte immédiate des objectifs et donc la réussite de l’opération.

URETEK
- © URETEK® - Réalisation de tests pénétrométriques de contrôle

Un chantier nocturne

L’intervention a été achevée en seulement trois nuits. Chaque soir, les techniciens URETEK® se mettaient en place (installation, lumière…), procédaient aux percements puis aux injections de la résine avant de réaliser les finitions avec la pose d’un enrobé à froid sur une profondeur de 10 centimètres au niveau des points d’injection finalisés. Après chaque nuit d’intervention, la chaussée était totalement libérée et remise à la disposition des usagers pour leur plus grand bonheur.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’injection : une alternative à des travaux lourds et impactants

Habituellement, ce type de désordre se traite en réalisant une purge. La chaussée doit ainsi être fermée afin de procéder à des terrassements de plusieurs mètres d’épaisseur et à l’évacuation des déblais souvent médiocres et difficiles à réemployer. Des matériaux sains doivent être acheminés et mis en œuvre avec un compactage par couche. Le revêtement de la chaussée doit ensuite être repris sur l’ensemble de la zone de purge. Ces opérations mobilisent des moyens matériels importants et de nombreux transports qui génèrent une empreinte carbone significative. Par son agilité et sa rapidité de mise en œuvre, les traitements par injection de résine URETEK® réduisent considérablement toutes ces nuisances, tant du côté de l’exploitant que du côté de l’usager.

Les intervenants

DIRNO : Maître d’ouvrage - Exploitation sous chantier
CEREMA NC : Contrôleur externe  - Analyse géotechnique - Laboratoire d’analyse d’échantillons
URETEK® : Amélioration de sols par injection de résine expansive

Contenu proposé par URETEK®

Commentaires

Renforcement d’une zone de transition sur l’A28

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Date de parution : 02/2021

Voir

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Date de parution : 02/2021

Voir

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Concevoir et construire un immeuble de bureaux

Date de parution : 02/2021

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil