En direct

Rencontre avec . François Bertière Le P-DG de Bouygues Immobilier a pris le virage du développement durable : logements certifiés Habitat et environnement et nouveau siège à énergie positive.

 |  le 26/02/2008  |  SantéTechniqueEnvironnement

« Il faut être capable d'expliquer qu'un produit durable, plus cher, s'exploitera et se revendra mieux »

Quelle appréciation portez-vous sur le Grenelle de l'Environnement ?

Je n'ai pas d'état d'âme sur le développement durable. Il faut faire. Nous devons être capables d'expliquer à nos clients qu'acheter un produit de meilleure qualité et durable peut être plus cher à l'investissement mais qu'ils s'y retrouveront sur l'exploitation et à la revente.

À combien estimez-vous le surcoût ?

Je suis incapable de dire de façon sérieuse et étayée que cela coûtera 5, 10, 15 ou 20 % plus cher. Mais si l'on s'y prend intelligemment, ce sera rentable. Nous menons des expériences et des chiffrages en immobilier de bureaux. Quant au temps de retour de l'investissement, il dépend de différentes hypothèses dont une, le prix de l'énergie, est une variable exogène et politico-économique.

Les consommateurs sont-ils prêts à payer ?

Je n'en suis pas sûr mais ils sont demandeurs. C'est un premier pas. Jean-Louis Borloo a raison d'affirmer que l'on n'a pas besoin d'argent budgétaire pour susciter le développement de nouvelles technologies économisant l'énergie, à partir du moment où les temps de retour des investissements sont compatibles avec le marché financier. Mais cela suppose une expertise technique ainsi que des certifications, de la normalisation et du contrôle externe. Je suis demandeur de tels mécanismes pour l'ensemble des dispositifs et matériels d'économie d'énergie. Car, actuellement, on raconte tout et n'importe quoi. Les banques prennent un risque lorsqu'elles prêtent à un client en anticipant les économies qu'il fera. Elles n'accepteront de l'assumer que si elles ont l'avis technique d'un organisme public, extérieur, au-dessus de tout soupçon. Le CSTB y travaille. L'immeuble Green Office que nous lançons à Meudon servira à bâtir sa certification. Le marché s'ouvrira par le neuf et le bureau car ses clients sont avertis, rompus aux mécanismes d'amortissement dans le temps, et en mesure de disposer d'expertises techniques. En logement, ce sera pareil : les grands acheteurs, comme les sociétés d'HLM, raisonnent en coût global. Quant au grand public, cela relève de la décision individuelle. La clientèle haut de gamme sera la première à bouger.

Quelle sera la conséquence pour la promotion ?

Plus c'est compliqué, plus c'est un avantage pour les grands groupes. Depuis quinze ans, la promotion immobilière s'est concentrée. Le développement durable est un sujet très technologique et la distance va encore se creuser entre les grands et les petits.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans votre propre entreprise, partie en éclaireur ?

Le développement durable est un sujet technique. Les techniques ne sont pas stabilisées, elles sont très évolutives. On est dans l'innovation et cela tranche avec la pratique habituelle du bâtiment. Le deuxième obstacle concerne les mentalités. Le bâtiment, traditionnellement, est un milieu assez peu réceptif à l'innovation. Nos propres collaborateurs ont du mal à se projeter dans l'avenir. En dix mois, nous avons dû former 600 personnes sur 1 500.

PHOTO - RENC François BertieÌre 2.eps
PHOTO - RENC François BertieÌre 2.eps

Commentaires

Rencontre avec . François Bertière Le P-DG de Bouygues Immobilier a pris le virage du développement durable : logements certifiés Habitat et environnement et nouveau siège à énergie positive.

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur