Remplacer une chaudière fioul : oui, mais par quoi ?
- © Adobe Stock

Remplacer une chaudière fioul : oui, mais par quoi ?

Pierre Pichère |  le 17/05/2019  |  100 % eau et énergie Pompe à chaleurChaudièreEnergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
Pompe à chaleur
Chaudière
Energie
Valider

Gaz naturel, fioul plus performant, pompe à chaleur : les solutions existent pour remplacer une ancienne chaudière fioul.

Le Gouvernement veut la fin du fioul d'ici une dizaine d'années. L'artisan appelé pour remplacer une chaudière fioul doit donc proposer au client une alternative crédible. Oui, mais laquelle ?

Gaz naturel

Le plus logique serait bien sûr le gaz naturel. Si le réseau passe à proximité du logement concerné, GRDF affiche sur son site Internet un montant HT de 365,46 euros pour le chauffage seul, et de 822,28 € pour le chauffage et la cuisson, à quoi s'ajoute le coffret de comptage (120 € HT en clôture, 170 en muret). Sauf que dans la plupart des cas, le réseau ne passe pas au pied de la maison, sans quoi elle y serait déjà raccordée ! Et la facture devient vite dissuasive s'il faut tirer un réseau sur plusieurs dizaines de mètres.

Une chaudière fioul plus performante

Il est toujours possible de se tourner vers une chaudière fioul plus performante. Un appareil à condensation - aujourd'hui la norme du marché - engendrera de substantielles économies par rapport à une chaudière fioul d'ancienne génération. Mais ce choix ne risque-t-il pas de se retourner contre le client à l'avenir ? Si la sortie du fioul se confirme, la présence d'une chaudière fioul risque d'être un contre-argument solide en cas de vente immobilière. Inciter le client à changer aujourd'hui d'énergie, dans un contexte où subsistent de nombreuses aides, c'est donc sans doute lui donner un bon conseil - même si la ligne politique a le temps de varier encore de nombreuses fois.

La pompe à chaleur

La solution dans l'air du temps, c'est la pompe à chaleur. La France représente pour les fabricants de ces appareils un petit eldorado, avec des taux de croissance à deux chiffres depuis plusieurs années. De quoi même attirer un géant chinois, qui est arrivé sur le marché en fin d'année dernière !
Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur air-eau présente beaucoup d'avantages. Pas de raccordement spécifique, puisque l'appareil ne fonctionne qu'à l'électricité. Les coûts d'exploitation sont relativement faibles. L'appareil peut produire du chaud, mais aussi du froid, une fonctionnalité qui pourrait s'avérer utile quand au fur et à mesure que les étés vont devenir de plus en plus chauds. Et l'appareil s'adapte à beaucoup de configurations : plancher chauffant, radiateurs...
Mais les artisans chauffagistes sont bien sensibilisés aux deux limites des pompes à chaleur. La première, c'est la performance. Jusqu'à -10 °C environ, selon le modèle de l'appareil, tout va bien, mais en cas de températures très basses, la surprise risque d'être mauvaise. L'emplacement bien soigné de l'unité extérieure, par exemple près d'un abri gagnant quelques degrés, limite ce risque. Mais si la région connaît encore des hivers rudes, l'appoint électrique peut s'avérer utile. Enfin, la pression sonore reste un sujet. Les fabricants ont réalisé des progrès significatifs, mais il faut, selon la configuration du terrain, bien choisir le modèle et respecter toutes les bonnes pratiques d'installation.

Et vous, quelle option privilégiez-vous ? Vos réponses en commentaires...

Commentaires

Remplacer une chaudière fioul : oui, mais par quoi ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Michael

18/05/2019 09h:36

Bonjour, Les tarifs pour poser et raccorder une logette gaz Nat sont environ de 500€ avec un forfait de 35 ml de raccordement et pose et fourniture de la logette. A ce jour sur un logement raccordable au GN avec des radiateurs et une isolation moyenne, la solution GN et chaudière THPE reste le meilleur coût investissement par rapport à une PAC. La PAC air eau est bien sûr une bonne solution mais attention au sous et sur dimensionnement.

Votre e-mail ne sera pas publié

pro du fioul

18/05/2019 09h:41

Votre photo représente une cuve à gaz PROPANE, pas une cuve de fioul.

Votre e-mail ne sera pas publié

Francois45

18/05/2019 10h:59

Votre article "Remplacer une chaudière fioul, mais par quoi" n'est pas sérieux, de façon involontaire (manque de connaissances) ou volontaire (ne pas vouloir indiquer ce qui fonctionne vraiment). En effet, la solution pompe à chaleur (PàC) peut être la bonne… à condition d'aller sur une PàC en géothermie et, plus particulièrement, en aquathermie (technologie de pompage d'eau afin de lui prélever des calories, sans prélèvement sur la masse d'eau puisque celle-ci est aussi réinjectée (voir site www.aces3.fr). Sous la condition d'une installation réalisée par des professionnels vraiment compétents et avec une puissance calorifique correspondant au besoin de pointe, elle sera la plus performante, la plus économique en exploitation quelle que soit la T° extérieure et la plus durable (20 ans et plus sans intervention lourde). Il est étonnant de voir qu'en 2019 (167 ans après l'invention de la PàC), l'on en soit encore à se poser la question sur quel matériel il faut utiliser pour n'émettre aucune pollution, de façon durable et économique. Sauf si la volonté des "conseilleurs" n'est pas vraiment d'emmener les consommateurs sur ce qui sera le mieux pour eux.

Votre e-mail ne sera pas publié

Mr.Toc

20/05/2019 09h:14

Aucune mention de la chaudière bois...A croire que Le Moniteur est financé par les fabricants de PAC..."LA solution"..Merci de votre neutralité

Votre e-mail ne sera pas publié

David 34

21/05/2019 11h:52

Bonjour, Article un peu trop réducteur ou orienté EDF-GDF, car vous ne parlez même pas des chaudières à bois et à granulé qui sont pourtant des solutions économiques. De plus il existe de nombreuses aides pour s'équiper de ce type de système. Dommage que vous n'en parliez pas.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur