En direct

« Remettre la campagne dans la ville »

REMY MARIO |  le 10/08/2001  |  AménagementArchitectureMaîtrise d'œuvreAlpes-MaritimesParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Architecture
Maîtrise d'œuvre
Alpes-Maritimes
Paris
Professionnels
Valider

Caroline Mollie-Stefulesco Architecte-paysagiste (1)

Vous avez mis en place au plan national l'Observatoire photographique du paysage. Nice est-elle un bon exemple de transformation urbaine ?

CAROLINE MOLLIE-STEFULESCO : Nice est une ville-paysage. Elle est riche de ses paysages qui ont subi d'inéluctables évolutions mais avec une croissance urbaine que j'estime dans l'ensemble maîtrisée. Le défi aujourd'hui est de se familiariser à l'idée de changement car après trois décennies de travaux importants, la tentation existe de protéger l'existant. Or, la ville est mouvement, elle se doit d'entretenir son patrimoine mais aussi d'entreprendre ses projets de développement. Il y a là une continuité et la photographie est un témoignage, un vecteur important de compréhension de cette évolution, souvent faite de transformations radicales.

Quels sont aujourd'hui les enjeux forts de ce paysage ?

Je pense à la campagne niçoise, les collines en particulier, qui occupent un tiers d'un territoire aussi vaste que Paris et qui représentent un capital unique, un véritable patrimoine façonné au fil des siècles par les hommes. Aujourd'hui, ce territoire régresse. Il est soumis à une forte pression foncière, les agriculteurs disparaissent, la friche gagne du terrain. Or, la qualité d'un paysage dépend d'un projet à long terme conciliant ces activités traditionnelles, l'habitat et le tourisme. C'est le programme dont je suis chargée. Il vise notamment à relancer les productions locales et à identifier de nouvelles économies liées au goût et à la santé. Mon souhait : travailler dans un esprit de qualité, qui permettrait de donner à la ville une image singulière et attractive... la campagne dans la ville !

(1) Caroline Mollie-Stefulesco est chargée de mission à la mairie de Nice, pour laquelle elle a conçu l'exposition « Nice, paysages en mouvement » au Forum de l'urbanisme. Issue de la mission paysage du ministère de l'Environnement, elle a publié « l'Urbanisme végétal » en 1993 et a été pendant cinq ans présidente de la Fédération française du paysage.

PHOTO : Caroline Mollie-Stefulesco,architecte-paysagiste (1)

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil