En direct

Evénement

Remaniement : un gouvernement concentré sur la sortie de crise

Cyrille Emery |  le 15/11/2010  |  InternationalVaucluseFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Vaucluse
France
Valider

Nathalie Kosciusko-Morizet arrive au développement durable, Christine Lagarde et François Baroin restent à Bercy. Maurice Leroy prend la Ville et Xavier Bertrand retrouve les affaires sociales. Telles sont les informations à retenir de ce remaniement, le dernier avant la présidentielle de 2012.

Le remaniement gouvernemental était attendu depuis cinq mois, puisqu'il avait été annoncé par Nicolas Sarkozy lui-même, mais tout s'est accéléré dans ces derniers jours. En effet, pour le président de la République, la fenêtre de tir était très étroite. Après la publication de la loi sur la réforme des retraites le 12 novembre 2010, le nouveau gouvernement ne pouvait, ni être nommé juste avant le G20 de Séoul, ni après le début de la discussion du projet de loi de finances pour 2011 inscrite à l'ordre du jour du Parlement cette semaine.

Le nouveau gouvernement est "concentré", dans tous les sens du terme. Moins de ministres, moins d'ouverture politique, moins de temps pour agir, présidentielle oblige. Ce gouvernement est concentré sur des objectifs faciles à identifier : l'après crise, la cohérence des choix politiques, avec moins de place pour l'ouverture et les centristes, le tout avec 2012 en ligne de mire.

François Fillon à nouveau désigné, les acteurs du BTP et du monde local avaient les yeux tournés vers Bercy, d'une part, et vers le ministère du développement durable, d'autre part, sans oublier naturellement le ministère du travail et des affaires sociales, ou encore l'Industrie.

Si on avait beaucoup parlé de Jean-Louis Borloo pour Matignon ces jours derniers, personne ne s'était interrogé sur son remplacement au ministère du développement durable. Le suspense a désormais pris fin. Le remplaçant de Jean-Louis Borloo au développement durable est Nathalie Kosciusko-Morizet. La jeune ministre, jusque-là chargée de l'économie numérique, retrouve à 37 ans la spécialité qui l'a fait connaître en politique. Polytechnicienne, diplômée de l'Ecole du génie rural et des eaux & forêts, ainsi que d'un MBA du Collège d'ingénieurs, elle est une spécialiste des questions relatives au développement durable, qu'elle va affronter dans ce ministère. Elle sera épaulée par Thierry Mariani, chargé des Transports, jusque-là député du Vaucluse, et par Benoît Apparu, qui garde le portefeuille du Logement.

Xavier Bertrand quitte le secrétariat général de l'UMP et retrouve les affaires sociales, qu'il connaît bien. Christine Lagarde reste à Bercy (Economie, finances et Industrie) et François Baroin au Budget, aux comptes publics, à la fonction publique et à la réforme de l'Etat ; il sera également porte-parole du gouvernement. Le maintien de l'attelage Lagarde-Baroin est un peu inattendu, tant les rapports semblaient tendus ces dernières semaines entre les deux ministres. Il faut croire que Mme Lagarde et M. Baroin ont su passer outre, à la veille d'une discussion budgétaire de sortie de crise qui s'annonce cruciale pour l'avenir du pays, surtout avec la présidence du G20. Les deux ministres seront épaulés par Eric Besson, qui prend la place de Christian Estrosi à l'Industrie, et par Frédéric Lefèbvre, qui prend la place d'Hervé Novelli aux PME, à l'Artisanat, à la Consommation et aux Professions libérales. M. Besson quitte donc l'Immigration pour s'occuper des délocalisations.

Le centriste Maurice Leroy est nommé à la Ville. Député et président du conseil général du Loir-et-Cher, il avait rejoint l'UDF, puis plus récemment le Nouveau Centre, il est membre, à l'Assemblée nationale, du groupe d'étude sur les biocarburants.

Enfin, il ne faut pas oublier le ministère de l'Intérieur, qui a la haute main sur les questions relatives aux collectivités locales, et qui abrite la direction générale aux collectivités locales (DGCL), animée par Edward Jossa. Défiant les pronostics, ce ministère est à nouveau attribué à Brice Hortefeux, alors que Claude Guéant, un temps donné successeur de M. Hortefeux, reste secrétaire général de l'Elysée. L'auvergnat Alain Marleix en revanche, quitte le secrétariat d'Etat aux collectivités locales, après avoir présidé au redécoupage des circonscriptions législatives. Il est remplacé par Philippe Richert.

Quant à Jean-Louis Borloo, qui a préféré quitter le gouvernement plutôt que de voir Matignon lui échapper, il pourrait retrouver son métier d'avocat en s'associant, selon certaines informations, à un grand cabinet d'avocats parisien, au sein duquel il retrouverait l'ancien ministre socialiste Christian Pierret, lui-même candidat aux primaires du PS. Nul doute que Jean-Louis Borloo va très rapidement s'inventer un nouveau destin politique, en faisant fructifier le "Grenelle de l'environnement" ; un "Grenelle" qui doit beaucoup à la volonté et au réalisme de l'ancien ministre, même si nombre de décrets d'application sont encore en attente. Une tâche ardue qui va échoir à son successeur, Mme Kosciusko-Morizet.

Une fois le décret désignant le nouveau gouvernement publié, on attendra quelques jours pour que chacun des ministres dispose de ce qu'on appelle son "décret d'attribution", c'est-à-dire du décret lui affectant les administrations placées sous son autorité. Ces décrets devraient intervenir très rapidement car, en pleine discussion budgétaire, les pouvoirs publics ne peuvent prendre aucun retard, la loi de Finances pour 2011 devant être impérativement adoptée avant la fin de l'année.

C'est donc une loi de Finances en partie préparée par d'autres que les ministres nouvellement désignés vont devoir défendre devant l'Assemblée nationale et le Sénat. Continuité de l'Etat oblige...

Ministres et Secrétaires d'Etat

Premier ministre, François Fillon

Ministres:

Alain Juppé, ministre d'Etat, ministre de la défense et des anciens combattants
Michèle Alliot-Marie, ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères et européennes
Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement
Michel Mercier, garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés
Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration
Christine Lagarde, ministre de l'économie, des finances et de l'industrie
Xavier Bertrand, ministre du travail, de l'emploi et de la santé
Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative
François Baroin, ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat, porte-parole du gouvernement
Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche
Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire
Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication
Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des solidarités et de la cohésion sociale
Maurice Leroy, ministre de la ville
Chantal Jouanno, ministre des sports
Patrick Ollier, ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement
Eric Besson, ministre auprès de la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique
Henri de Raincourt, ministre auprès de la ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères et européennes, chargé de la coopération
Philippe Richert, ministre auprès du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration, chargé des collectivités territoriales
Laurent Wauquiez, ministre auprès de la ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères et européennes, chargé des affaires européennes
Nadine Morano, ministre auprès du ministre du travail, de l'emploi et de la santé, chargée de l'apprentissage et de la formation professionnelle
Marie-Luce Penchard, ministre auprès du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration, chargée de l'outre-mer

Secrétaires d'Etat:


Pierre Lellouche, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé du commerce extérieur
Nora Berra, secrétaire d'Etat auprès du ministre du travail, de l'emploi et de la santé, chargée de la santé
Benoist Apparu, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé du logement
Georges Tron, secrétaire d'Etat auprès du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat, chargé de la fonction publique
Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale
Thierry Mariani, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports
Frédéric Lefèbvre, secrétaire d'Etat auprès de la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé du commerce, de l'artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation
Jeannette Bougrab, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, chargée de la jeunesse et de la vie associative.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur