Réinventer Paris sans le Tati Barbès
L'immeuble haussmannien situé à l'angle des boulevards Barbès et de Rochechouart était coiffé de l'enseigne vichy rose Tati depuis 1948. - © Jeanne Menjoulet - CC Wikimedia Commons

Réinventer Paris sans le Tati Barbès

Lemoniteur.fr avec A.F.P. |  le 09/02/2021  |  Travaux de transformationRéinventer ParisParisUrbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Travaux de transformation
Réinventer Paris
Paris
Urbanisme
Valider

Dans le cadre d'un appel à projets de Réinventer Paris pour transformer des bureaux en logements, le célèbre magasin parisien dont la crise sanitaire du Covid-19 a précipité la fermeture, va être transformé partiellement en logements sociaux. Le siège historique de l'AP-HP situé en plein coeur de la capitale est lui aussi concerné.

Paris réinventait déjà ses lieux vacants, et ses "dessous", la capitale va maintenant transformer ses bureaux en logements.

La première vague de l'appel à projets concerne six sites, dont deux appartiennent à la Ville. Mais le plus emblématique est sans doute le célèbre magasin Tati du quartier Barbès à Paris, dont la crise sanitaire du Covid-19 a précipité la fermeture en juillet dernier.

Les 6500 m2 de surface de l'immeuble haussmannien situé à l'angle des boulevards Barbès et de Rochechouart, coiffé de l'enseigne vichy rose Tati depuis 1948, vont être partiellement transformés en logements, "notamment" sociaux.

Mais la mairie reste ouverte aux possibilités d'utilisation commerciale du rez-de-chaussée, afin de "garder une ouverture sur le quartier", a souligné Emmanuel Grégoire, le premier adjoint de la maire PS Anne Hidalgo, lors d'une conférence de presse.

La municipalité veut associer pleinement le propriétaire, le groupe GPG qui avait racheté l'enseigne en 2017, et les héritiers de la famille Ouaki à l'appel à projets.

 

Le siège de l'AP-HP lui aussi transformé

 

Autre site majeur de Paris, le siège historique de l'Assistance-Publique - Hôpitaux de Paris, situé avenue Victoria, en face de l'Hôtel de Ville, verra la moitié de ses 25 000 m² maximum affectée à des surfaces de bureaux, et 30% à des logements sociaux. L'AP-HP transfère son siège au sein de l'hôpital Saint-Antoine (XIIe), a indiqué M. Grégoire, adjoint chargé de l'urbanisme.

Enfin, parmi les quatre autres sites inscrits dans cette première vague de réhabilitation figurent deux garages automobiles, l'un appartenant à Renault dans le XVe, l'autre à PSA dans le XIe. Le premier, édifié en 1954 et qui comprend neuf niveaux pour 10 000 m², offre une vue directe sur la Tour Eiffel et la Seine.

Les six sites totalisent 60 000  de surface à réhabiliter, mais "beaucoup plus avec le potentiel à construire", a souligné Emmanuel Grégoire selon lequel la crise sanitaire et économique pourrait engendrer "une baisse de demandes de bureaux entre 15 et 25%".

 

Les six sites du premier appel à projets

 

Siège de l’AP-HP, avenue Victoria (Paris Centre)
Surface
: environ 25 000 m²
Objectifs généraux : maximum 50% des surfaces affectées à des bureaux et 30% à du logement social comme l’exige le PLU.
Calendrier : lancement de la consultation d’ici l’été

 

Ancien centre de distribution électrique, 6 rue d’Aboukir (Paris Centre)
Site appartenant à la Ville de Paris
Surface : 5 000 m²
Objectifs généraux : part importante de logement social, volet social dans la programmation (hébergement, activités). Respect des particularités du site.
Calendrier : lancement de la consultation printemps/été

 

Locaux d’enseignement supérieur, 19 rue des Bernardins (Ve)
Surface
: 900 m²
Objectifs généraux : part importante de logement social
Calendrier : lancement de la consultation printemps/été

 

Garage Citroën – PSA Retail, 63 avenue de la République (XIe)
Surface
: 6 500 m²
Objectifs généraux : 60% de logements social comme prévu par le PLU, 20% de logements libres. Réhabilitation à privilégier sur la majorité afin de préserver l’unité urbaine du cœur d’ilot.
Calendrier : lancement de la consultation courant février

 

Garage Renault, 29 quai de Grenelle (XVe)
Surface : 10 500 m²
Objectifs généraux : 2/3 de la programmation pour du logement, avec une part de logement social familial et spécifique. Réhabilitation à privilégier sur la majorité.
Calendrier : consultation en cours

 

Tati Barbès, 4 boulevard de Rochechouart (XVIIIe)
Surface : 6 500 m²
Objectifs généraux : en partie logement, et notamment social. Réhabilitation à privilégier pour cet ensemble urbain emblématique du quartier de Barbès.
Calendrier : consultation en cours

 

Commentaires

Réinventer Paris sans le Tati Barbès

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Traité d'évaluation des fonds de commerce

Date de parution : 02/2021

Voir

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Guide de la flexibilité de l'organisation et de l'environnement de travail

Date de parution : 02/2021

Voir

Valorisation foncière des collectivités

Valorisation foncière des collectivités

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil