En direct

REHABILITATION Le lycée Fresnel fait peau neuve

FRANCOISE DAJON LAMARE |  le 25/06/1999  |  TechniqueRéglementation techniqueFrance entière

Les panneaux préfabriqués de composite ciment verre sont employés pour l'habillage des façades. De grande dimension, ils améliorent l'esthétique du bâtiment et permettent l'intégration de réseaux techniques.

Le conseil régional de Basse-Normandie qui, en 12 ans, a rénové la quasi-totalité de ses lycées, a décidé de réhabiliter en 1994 le lycée Auguste-Fresnel, à Caen, construit en 1962 et qui ne répondait plus aux normes techniques de sécurité. Pour ce faire, ce maître d'ouvrage a choisi de faire appel au procédé de composite ciment verre (CCV), économiquement intéressant et de mise en oeuvre rapide, que développe l'entreprise normande CMEG dans la région, mais aussi à l'extérieur de celle-ci.

Ce chantier est un ouvrage de référence pour l'entreprise mais aussi pour le maître d'ouvrage. Cet établissement de 1 300 élèves, qui a continué à fonctionner durant les travaux grâce à une gestion de chantier pertinente et à une opération « tiroirs » bien étudiée, a été entièrement habillé d'une nouvelle « peau » préfabriquée en usine et composée d'un mortier de ciment avec résines, armé de fibres de verre. Ce système permet la réalisation de panneaux pouvant atteindre jusqu'à 25 m2 (7 m de long sur 3,5 de haut) et d'un poids relativement léger (50 kg/m2). C'était l'idéal pour une structure qui n'avait pas été prévue pour supporter une façade traditionnelle lourde.

Au préalable, la structure poteaux-planchers en béton du lycée Fresnel a été mise à nu. Pendant ce temps démarrait dans l'usine de préfabrication de Bretteville-l'Orgueilleuse, près de Caen, la réalisation des panneaux de CCV à partir du relevé de l'existant et du dessin de l'architecte, pour qui ce procédé très souple permet de laisser libre cours à l'imagination. Eric Durand a notamment créé de larges baies vitrées qui n'existaient pas. Ces panneaux, qui mesurent toujours 15 mm d'épaisseur, ont été montés sur une ossature métallique variant selon la dimension des panneaux. L'isolation thermique, le doublage intérieur et les menuiseries, ont été intégrés sur chantier en raison de la superficie des panneaux.

Les panneaux ont été posés au moyen d'une grue et assemblés aux planchers par l'intermédiaire de fixations mécaniques. Les modules de façade reposent sur les nez de plancher. Un panneau de laine de verre muni d'un pare-vapeur assure l'isolation thermique et acoustique.

Intégrer les réseaux en façade

« Ce procédé, qui ne se limite pas à un projeté et à mettre de la peinture sur une façade, nécessite que le maître d'ouvrage réfléchisse en termes d'investissement. Les gros maîtres d'ouvrage, notamment publics, le font très souvent. Non content d'embellir, le CCV offre en effet une véritable valeur ajoutée. Il ne s'agit pas seulement d'un "lifting", explique Jean Le Prieur, pour qui, avec un bâtiment d'hier, le CCV permet de faire un bâtiment de demain. »

L'entreprise ne cesse, en effet, de faire évoluer ce produit en intégrant, à l'intérieur de cette coque de CCV qui vient se greffer sur la structure du bâtiment, les différents fluides (eau, électricité, gaz, etc.). Ce procédé permet, par ailleurs, de corriger la façade antérieure et de l'améliorer. Aujourd'hui, le CCV peut avoir l'aspect poli, désactivé, coloré, etc. Après une couche de peinture primaire, on applique deux couches de peinture, puis un vernis, avant la mise sous température. Il n'y a pas de problème de vapeur d'eau car il n'y a pas de choc thermique.

FICHE TECHNIQUE

Maître d'ouvrage : conseil régional de Basse-Normandie.

Maître d'oeuvre : Eric Durand.

Entreprise : CMEG.

Bureau de contrôle : Socotec.

PHOTO : Les panneaux, d'une surface de 25 m2, sont mis en oeuvre à la grue et fixés au nez des planchers.

SCHEMA : Coupe de principe sur la façade habillée de panneaux CCV

Commentaires

REHABILITATION Le lycée Fresnel fait peau neuve

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur