Tout le dossier Tout le dossier

REHABILITATION La mise en sécurité des installations électriques

Partager

Que signifie la mise en sécurité ?

La mise en sécurité des installations électriques diffère de la mise en conformité. En effet, il ne s'agit pas de procéder à une mise aux normes, mais seulement d'assurer la sécurité des personnes et des biens contre les risques électriques : électrocution, incendie. La mise en conformité, quant à elle, suppose de respecter la norme NF C 15-100 en vigueur.

Pourquoi une installation électrique vieillit ?

Selon les estimations de Promotelec, 9 des 28 millions d'installations existantes sont potentiellement dangereuses. Ce chiffre correspond à des réalisations d'avant 1970 qui n'ont pas bénéficié de contrôle. De plus, ces installations ne correspondent plus aux besoins d'aujourd'hui : manque de prises pour raccorder les appareils qui se sont multipliés au fil des années, insuffisance des puissances installées.

Quelles sont les dispositions essentielles ?

L'appareil général de commande et de protection

En tête de l'installation électrique, un disjoncteur de branchement est indispensable. Comme il permet de couper rapidement le courant en cas de problème, il doit être placé à l'intérieur du logement, dans un endroit facilement accessible.

La protection par un dispositif différentiel

Un disjoncteur ou un interrupteur différentiel doit être placé à l'origine de l'installation, avec une sensibilité adaptée aux conditions de mise à la terre. Ce dispositif de haute sensibilité (30 mA) peut être intégré au disjoncteur de branchement.

La prise de terre

En maison individuelle, la prise de terre et obligatoire. Elle doit être à l'abri de la sécheresse et du gel, et réalisée avec un ou plusieurs piquets interconnectés, ou avec un câble enterré en cuivre nu. En immeuble collectif, il n'est plus autorisé d'utiliser la canalisation montante d'eau comme conducteur principal de protection. En effet, la continuité de ces canalisations est mise à mal par l'utilisation de plus en plus fréquente de matériaux plastiques, donc isolants. En l'absence de prise de terre, une liaison équipotentielle doit être réalisée dans la cuisine.

La liaison équipotentielle

Dans chaque local où figure une baignoire ou une douche doit être réalisée une liaison équipotentielle. Il s'agit de relier les masses et les éléments conducteurs tels que les canalisations métalliques amenant l'eau, les appareils sanitaires métalliques, les huisseries métalliques. Cette liaison doit être reliée à un conducteur de protection à la barrette de terre située sur le tableau général de l'installation.

La protection des circuits

Les anciens coupe-circuit de type « tabatières » ou à broches rechargeables dotés de socles en porcelaine doivent être remplacés. Sur chaque circuit doit être placé un dispositif de protection par fusible à cartouche ou un disjoncteur divisionnaire, phase + neutre.

Par ailleurs, au moins deux circuits spécialisés de section suffisante sont nécessaires pour alimenter des appareils tels que la machine à laver le linge ou la vaisselle, un appareil de cuisson.

Les contacts directs

Tous les risques de contacts directs avec des éléments sous tension doivent être éliminés. Il s'agit, par exemple, de conducteurs dénudés, de bornes accessibles, d'appareillage détérioré ou encore de conduits métalliques. De plus, tous les conducteurs doivent être protégés par des conduits, des moulures ou des plinthes.

Quelle est la réglementation en vigueur ?

Selon le décret 87-149 du 6 mars 1987, « une installation électrique doit répondre aux besoins normaux des utilisateurs et assurer leur sécurité ».

Les travaux réalisés de mise en conformité des installations doivent être conformes aux dispositions du guide Promotelec « Mise en sécurité de l'installation électrique » auquel se réfère la circulaire du 13 décembre 1982 des ministères de l'Intérieur et du Logement, ainsi qu'aux spécifications complémentaires du visa Promotelec « Sécurité électrique ».

La délivrance du visa Promotelec est assortie d'une aide financière attribuée par EDF sur la base de 30 % du montant des travaux (pièces et main-d'oeuvre), avec un plafond de 1 500 francs.

POUR EN SAVOIR PLUS...

Promotelec, espace Elec, Cnit, BP9, 92053 Paris-La Défense ; tél. : 01.41.26.56.60.

Consuel, espace Elec, Cnit, 2, place de La Défense, BP11, 92053 Paris-La Défense ; tél. : 01.41.26.56.60.

A RETENIR

Quel est l'objectif ?

Garantir la sécurité des personnes et des biens.

Qui est intéressé ?

Essentiellement les propriétaires d'installations électriques réalisées avant 1970.

Combien ça coûte ?

Le montant des travaux est compris entre 6 000 et 12 000 francs par logement. Une aide maximale de 1 500 francs est accordée par EDF.

SCHEMAS : Elements à relier à la liaison équipotentielle de la cuisine - Volumes de sécurité dans la salle d'eau

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

PARCOURIR LE DOSSIER

SOMMAIRE - 4867 - REHABILITATION

Panne historique du moteur principal du bâtiment

Climatisation Un «plafond rayonnant froid» pour une tour de bureaux

Structure Un entrepôt transformé en logements

Structure Renforcement de poutres et de poteaux

Structure Rehausse de bureaux par pieux battus

Structure Surélévation de bâtiments HLM

Fondations Le «soil crete» au secours d'un musée

Electricité Sécurité pour la salle des marchés du Crédit lyonnais

Sols textile Décor personnalisé

Bétons Un chantier très diffus

Aménagement intérieur Un bâtiment militaire devient musée

Démarche séquentielle : nouvelle distribution des cartes

Un pont roulant provisoire pour acheminer des balcons

Isolation par l'extérieur pour rénover des logements

Une vêture avec enduit mince sur isolant

Des échanges informatisés pour une opération HLM

Un faux plafond à grandes trames

Mise en sécurité des installations électriques

Des règles de sécurité à respecter

Organisation : la réhabilitation d'une copropriété complexe

Rénover les terrasses en aidant à la gestion de l'eau

Réfection de sol sans décapage mécanique

Sommaire dossier

Une croissance sans enthousiasme

REHABILITATION Les aides dans le parc privé

Façade Restauration à l'identique de la « Maison radieuse »

Transformation d'une usine en collège

Création d'un étage léger pour un cinéma converti en hôtel

Reprise en sous-oeuvre sur deux niveaux de sous-sol

Le Grand-Quevilly : six tours de quinze étages des années 70 totalement «relookées »

INFORMATIQUE Un outil d'évaluation pour la réhabilitation

Un hôtel trois étoiles climatisé au gaz

Protections d'urgence provisoires contre le saturnisme

Remplacer les canalisations en plomb

Reconstruire à l'identique un moulin brûlé

Mise en sécurité électrique pour des immeubles HLM

Des solutions pour renforcer les structures existantes

LOUIS-MARIE MICHON, ingénieur principal de l'entreprise Pradeau & Morin (Fougerolle) « Il faut identifier les descentes de charges »

JEROME STUBLER, directeur technique du groupe Freyssinet « Nous sommes des dermatologues du béton»

PETER TERRELL, gérant de l'ingénierie Terrell Rooke Associés « Il faut maîtriser les déformations »

Des fibres de carbone pour renforcer les structures

Renforcement d'un plancher en site occupé

Transformation d'un hangar en béton armé

Un plancher en bois composite

Des planchers mixtes connectés

Les bacs collaborants acier-béton

Menuiserie Escalier repliable

Vichy Centre de séjour

Transformations à petits prix

Détection précoce de la corrosion

Un connecteur de planchers mixtes bois béton

Sauvegarder les premiers ouvrages en béton

Les architectes à l'honneur

« Un contexte porteur pour la qualité architecturale des réhabilitations »

NIMES Place des Esclafidous

PARIS-20e Rues Alexandre- Dumas et de Terre-Neuve

AULNAY-SOUS-BOIS Cité des Merisiers

PARIS-16e Rue Félicien-David

LE BLANC-MESNIL Cité du 212

TOULOUSE Cité universitaire Daniel-Faucher

BAYONNE Rues d'Espagne et Lagréou

PARIS-19e Rue de Crimée

Tout le dossier

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil