En direct

Réhabilitation douce en harmonie avec le littoral

BLANDINE DAHERON-LAGNEAU |  le 03/08/2001  |  TourismeAménagementRénovationVendéeArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Tourisme
Aménagement
Rénovation
Vendée
Architecture
Urbanisme
Réglementation
Travaux publics
Valider

La petite station balnéaire de Saint-Hilaire-de-Riez, entre Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Saint-Jean-de-Monts, a engagé un projet urbain qui préserve ses 12 km de plage et ses entités paysagères.

Face à l'océan, le quartier de Sion est arrimé à une côte rocheuse, la corniche vendéenne, devenue site classé depuis 1926. Très fréquenté en été, « Sion faisait figure de quartier désuet, en inadéquation avec le potentiel touristique croissant de la commune. L'obsolescence d'aménagements récents a cependant garanti la pérennité des éléments naturels remarquables du site : la faible densité bâtie et le peu d'opérations immobilières permettent aujourd'hui d'envisager une reconversion du site dans le respect du paysage », explique Laurence Berthier, directrice de l'urbanisme et de l'aménagement à Saint-Hilaire-de-Riez. Parmi les objectifs de son projet urbain, la ville veut garantir une « juste intégration de ce quartier dans le territoire ». Aussi, compte-t-elle aménager une station touristique autour de la trilogie « ville/mer/forêt ». La politique d'aménagement consiste donc à travailler sur les espaces de transition et l'encadrement des initiatives privées.

Trois agences d'urbanistes sollicitées

Cette recomposition urbaine, plus douce, se veut en harmonie avec les attentes du tourisme familial, qui aspire à un retour vers la nature. Le projet d'aménagement du quartier de Sion a nécessité le recours à trois agences d'urbanistes, chacune apportant sa spécificité en matière de stratégie, d'organisation et de choix technique. L'agence Conseil Economie Urbaniste - Carudel (Nantes) a défini une stratégie globale de recomposition du quartier entre ville, mer et forêt. L'agence Archidée (Nantes) a composé l'ambiance des espaces publics conformément à l'esprit du projet urbain. Enfin, l'agence Jarreau (Paris) a conseillé la ville en matière d'équipements publics et de systèmes d'organisation. La mise en oeuvre a été confiée à la subdivision de la direction départementale de l'équipement (DDE) de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, et la mise en lumière à Pierre Bideau, sous la direction du syndicat départemental d'électrification de la Vendée (Sydev). Parallèlement, la municipalité a entrepris auprès de la population une mission de concertation et d'information tout au long du projet par le biais de réunions et d'expositions.

Première tranche du projet d'aménagement, la rénovation des espaces publics du Coeur-de-Sion donne le ton du nouveau cadre de vie de la station balnéaire. Plutôt que de se livrer à une concurrence avec les autres stations vendéennes, les premiers aménagements livrés valorisent les deux atouts naturels majeurs qui bordent le quartier de Sion : la mer et la forêt qui bordent ce quartier.

Un projet en trois phases sur dix ans

Echelonné sur dix ans, le projet d'aménagement va concerner 43 850 m2 et exiger un investissement total de 17,99 millions d'euros (118 millions de francs). La livraison du projet est programmée en trois phases : le Coeur-de-Sion, la promenade de la Mer et le quartier de la Plage. Bien sûr, les nouveaux espaces et promenades devront eux aussi mettre en scène le paysage naturel.

La première tranche, le Coeur-de-Sion, est terminée, et la promenade de la Mer en voie d'achèvement. Ces deux premières phases d'aménagement ont demandé un investissement de 6 millions d'euros (près de 40 millions de francs). « Au fur et à mesure des transformations, le quartier conserve l'omniprésence du paysage qui fait la spécificité du secteur, décrit Laurence Berthier. Les opérations à tiroirs nous permettent de modifier en douceur les habitudes des estivants. »

Une transition entre l'éperon rocheux et la plage

Par exemple, l'ancienne poste a été déplacée vers un angle de rue plus stratégique. L'espace public a été traité en conséquence : création de vues sur l'océan et de jardins à la place des surfaces bitumées. Un nouveau plan de circulation privilégie les déplacements piétons et cyclistes. Enfin, les matériaux utilisés (pierres naturelles, quartzite, granit) marquent la transition entre l'éperon rocheux et la forêt de Monts.

« C'est le pari d'un juste équilibre entre la loi littoral et une nouvelle philosophie d'aménagement du littoral, dans le respect du grand paysage », affirme Laurence Berthier. Ainsi, la station balnéaire de Saint-Hilaire-de-Riez a fait le choix d'un aménagement doux et progressif, qui reste en harmonie avec le paysage naturel : forêt, corniche, dune et plage.

DESSIN :

ESPACE DE RENCONTRE : La réfection (en projet) de l'allée piétonne entre la corniche et la plage, va conserver son caractère rustique. Cette promenade offrira une découverte du site naturel dans la continuité de la corniche vendéenne.

PHOTOS :

COEUR DE SION : Livré au début de la saison estivale, le réaménagement du Coeur-de-Sion préfigure la nouvelle ambiance « douce » que veut se donner la station : une valorisation des espaces publics.

DES COULERS POUR EMBELLIR LE FRONT DE MER : Pour accompagner les aménagements de surface et rehausser l'architecture plutôt banale du secteur, la commune a choisi de valoriser le site au moyen de la couleur. Italien d'origine mais vendéen d'adoption, Guiseppe Valanzola, architecte coloriste, a remplacé le blanc par des tons chauds. Les ocres, les verts, les jaunes évoquent le sable et la forêt, selon une mise en oeuvre précise. Les bâtiments publics ont donné le ton. Ils ont été immédiatement suivis par des initiatives privées. La municipalité a mis à la disposition des habitants qui souhaitent entreprendre des travaux de ravalement une palette élaborée par l'architecte, afin de les guider dans leur choix.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur