En direct

Réhabilitation des Pyramides

le 20/07/2012  |  Hauts-de-SeineFrance entièreCollectivités localesParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hauts-de-Seine
France entière
Collectivités locales
Paris
Valider
BOULOGNE-BILLANCOURT -

Paris Habitat a récemment désigné l’agence Eliet & Lehmann Architectes pour la réhabilitation de quatre immeubles (798 logements) du quartier du Pont-de-Sèvres à Boulogne-Billancourt (opération Anru). De forme pyramidale, en gradins (R   5 à R   15) et posés sur dalle, ils datent de 1975. Objectif : revaloriser cet ensemble pour le mettre au niveau esthétique des nouveaux programmes du Trapèze. « Notre projet est économe en moyens, compatible avec le budget. Nous jouons sur des éléments architecturaux ciblés, qui ont un rôle de levier. Par leur dynamisme, ils métamorphosent les bâtiments sans les dénaturer », expliquent Denis Eliet et Laurent Lehmann.

Un double objectif

Un double objectif esthétique et environnemental, qui passe par une isolation intérieure car, selon les architectes, une isolation extérieure serait « inadaptée » à la géométrie du bâti. L’option isolation intérieure permet ainsi de dégager des moyens pour investir sur des points significatifs. Exemple : des volets roulants en aluminium laqué autorisent un choix de couleurs, et permet de changer la physionomie de la façade. Par ailleurs, les terrasses deviennent une « forêt suspendue ». Pour éviter les surcharges et les problèmes d’étanchéité, chaque terrasse sera agrémentée d’une huitaine d’arbres en pot, posés sur un réseau de poutrelles rattaché aux murs porteurs. « Ce dispositif est un outil puissant pour changer l’aspect des bâtiments, qui seront vus, en particulier, depuis les créations haut de gamme des alentours », soulignent les architectes. Comme, enfin, le béton préfabriqué des façades non porteuses est en bon état, un nettoyage par hydrogommage est préconisé.
A l’intérieur des bâtiments, un important travail pour éclairer naturellement les halls d’entrée sera réalisé. Les logements seront mis aux normes électricité/gaz, les appareils sanitaires et les radiateurs remplacés. Après isolation, la consommation devrait passer de 184 kWh/m 2 .an à 69,7 kWh/m².an. Montant de l’investissement : 25 millions d’euros HT. Les travaux démarreront début 2013, et dureront trente-six mois.

PHOTO - 659563.BR.jpg
PHOTO - 659563.BR.jpg - © Eliet et Lehmann architectes
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Paris Habitat. Architecte : agence Eliet & Lehmann. BET : BA2E (béton), Inex (fluides/thermique). Conception lumineuse : On. Conseil plantations : Jean-Claude Hardy. Economiste : E. & L. Ingénierie.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur