Régulation et systèmes réversibles : quelles évolutions face à la RE 2020 et au confort d’été ?
T.One AquaAir, Aldes

Régulation et systèmes réversibles : quelles évolutions face à la RE 2020 et au confort d’été ?

Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer |  le 22/04/2022  |  100 % eau et énergie régulationPompe à chaleurRéversibilitéRE2020

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
régulation
Pompe à chaleur
Réversibilité
RE2020
Artisan chauffagiste
Chauffage
Climatisation
Génie climatique
Aldes
Viessmann
France
Valider

À l’heure de la RE 2020, une régulation fine et performante des équipements est indispensable pour optimiser les consommations et favoriser les économies d’énergie, tout en garantissant le confort d’été. Trois fabricants, Aldes, Viessmann et BDR Thermea, font le point sur les évolutions en matière de régulation des systèmes réversibles.

Valorisation des systèmes certifiés

« Pour le confort d’été, en particulier dans les grands logements aux seuils très exigeants, la RE 2020 pousse les systèmes réversibles les plus performants. Nous allons assister à la valorisation des systèmes certifiés, avec régulation pièce par pièce, Inverter et dont les éléments de régulation, tels que les thermostats, sont très précis et aussi certifiés. C’est le cas de la solution T.One Air ou T.One AquaAir. Pour faire du froid réglementaire, nous avions déposé un titre V RT 2012 qui a été intégré dans la logique de calcul RE 2020. Elle se positionne très bien, notamment en zone sud, la plus compliquée. Mais, il reste la problématique des logements non traversants en zone H3. Dans ce cas, il est possible de coupler les appareils réversibles avec une gestion très fine des protections solaires. Nous sommes en discussion avec des acteurs du confort piloté afin de déployer une solution la plus universelle possible. Nous nous orientons vers des éléments de connectivité multi-protocoles qui resteront très simples pour les installateurs. »

Cécile Folachier, directrice marketing chez Aldes

Déclaration de la réversibilité

« RE 2020 et confort d’été ne changent rien au niveau de la régulation des appareils réversibles, qui existe de base. Aujourd’hui, toutes nos PAC sont réversibles. Là où la RE 2020 peut poser question, c’est au moment de la déclaration de la réversibilité. Jusqu’à présent, les moteurs de calcul n’intégraient pas cette donnée lors de l’étude thermique, qui s’en sortait mieux : il n’y avait pas de consommation associée. Avec la RE 2020, s’il est nécessaire d’allouer une consommation aux besoins du froid, le moteur de calcul va l’attribuer de manière forfaitaire. Or, il y a fort à parier qu’elle sera retenue dans le calcul, si elle est moins énergivore que la consommation réelle. Donc pour être cohérent, il vaut mieux déclarer le produit réversible. De plus, il faut penser au surcoût lié lui, à la réglementation pour la réversibilité, comme l’obligation de l’Aquastat avec plancher chauffant pour ne pas avoir d’eau glacée. Enfin, pour éviter d’avoir de la rosée sur un carrelage, il est recommandé d’installer une sonde anti-condensation dans les bâtiments de bord de mer ou quand l’air est trop humide. »

Emmanuel Bertocchi, chef de produit thermodynamique chez Viessmann

Démarche d’écoconception

« Le confort d’été n’aura pas d’incidence sur la régulation de nos appareils réversibles. Cette fonctionnalité est déjà intégrée de série, évitant d’éventuelles phases d’inconfort. Mais, la RE 2020 renforce les exigences en termes d’énergie et de carbone. Nous avons une offre dédiée avec des performances adéquates et une démarche d'écoconception mise en place depuis trois ans, en sélectionnant les matériaux ayant le moins d’impact. Nous travaillons sur plusieurs axes de logiques de régulation pour contribuer au confort d’été du bâtiment, afin de gérer au maximum le confort pièce par pièce. Par exemple, une régulation qui piloterait aussi l’ensemble des équipements du logements. Ajouter cette possibilité dans la régulation sous forme d’options ou en série, va apporter une gestion plus fine du confort d’été, contribuera à améliorer le quotidien et réduira les dépenses énergétiques. Nous serons vigilants à la bonne valorisation de ces nouvelles fonctionnalités innovantes dans la méthode de calcul RE 2020. »

Mathieu Dietrich, responsable marketing produits chez BDR Thermea France

Commentaires

Régulation et systèmes réversibles : quelles évolutions face à la RE 2020 et au confort d’été ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil