En direct

Région 500e contrat de prévention

PIERRE DELOHEN |  le 24/01/1997  |  France entièreCollectivités localesTravailAinRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Travail
Ain
Rhône
Valider

-La Cram apporte un appui technique et financier.

Depuis 1989, la caisse régionale d'assurance maladie (Cram) Rhône-Alpes a signé quelque cinq cents contrats de prévention, aides techniques et financières destinées à améliorer les conditions de travail et de sécurité dans les PME-PMI. Les établissements Francioli, spécialistes du mobilier urbain et des produits en béton préfabriqué à Chaleins (Ain), viennent de terminer la mise en oeuvre de leur plan de prévention signé en 1995.

En 1994, Patrick Derudder reprend la société et constate une inadéquation des locaux - « une usine du XIXe siècle, vétuste » - avec le potentiel d'expansion de la société. De Villefranche-sur-Saône, l'entreprise est transférée à Chaleins. « Je voulais une usine moderne, sans accident », prévient le P-DG, fort expérimenté dans la construction d'usines pour le béton. Son dossier très au point, il contacte le service prévention de la Cram Rhône-Alpes pour le conseiller dans l'aménagement de cette nouvelle usine. « J'ai rencontré des gens rapides et positifs qui m'ont apporté un appui total. »

Une analyse critique des conditions de travail dans les ateliers de Villefranche-sur-Saône met en évidence des lacunes dans les domaines de la manutention des moules et des produits, de la circulation des engins et des camions et du niveau sonore aux postes de travail. Ces éléments nouveaux font l'objet d'une attention particulière dans la conception et l'organisation du nouveau site. Après plusieurs réunions de concertation avec le personnel, l'entreprise et la Cram tombent d'accord sur un contrat de prévention d'un montant d'investissement de 2 millions.

Compte tenu de l'aide financière apportée par la Cram, soit 466 000 francs, Francioli intègre un budget spécifique de 1,6 million de francs dans son projet pour améliorer les conditions de travail et de sécurité du personnel. Moins d'un an après la signature du contrat, l'ensemble des travaux (aménagement des voies de circulation et de parking, amélioration des postes de travail, amélioration des manutentions, insonorisation des locaux, protection contre les chutes de hauteur, sécurité des malaxeurs, de la nacelle élévatrice, formation du personnel et de l'encadrement) est terminé. « Et les résultats sont là, insiste Patrick Derudder. Les arrêts de travail ont quasiment disparu. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur