En direct

Régénérations

BERTRAND FABRE DIRECTEUR DE LA RÉDACTION |  le 24/04/2008  |  EnvironnementInternationalFrance entièreDéchets

Les matériaux recyclés ne sont pas des matériaux d’occasion. Les matériaux régénérés sur chantier sont au contraire des matériaux « neufs », puisque leur recyclage est apte à leur conférer toutes les fonctionnalités attendues, qu’il s’agisse de réaliser des remblais, une sous-couche routière ou toute autre partie d’ouvrage.

Car les nouveaux matériels de concassage, par exemple, n’ont plus grand-chose à voir avec leurs frustes ancêtres des fonds de carrières : devenus très mobiles, ils sont aujourd’hui aussi bien adaptés aux chantiers routiers que de démolition/reconstruction, même de taille moyenne. Ils savent répondre aux nouvelles exigences de débits accrus, de granulométries diversifiées et affinées, et de limitation des nuisances phoniques.

Mais surtout, développement durable oblige, la valorisation des matériaux sur chantier est devenue « la » bonne pratique. Bonne pratique au regard de la limitation aux seuls déchets inertes des mises en décharge. Bonne pratique également au regard de la problématique des carrières, de plus en plus longues à être autorisées, de plus en plus difficiles à faire accepter par les riverains, de plus en plus éloignées, de plus en plus coûteuses à revégétaliser après fermeture. Bonne pratique enfin au regard de la noria de camions que permet d’éviter la régénération sur place.

Des matériaux aux fonctionnalités neuves, des matériaux économiques et environnementalement vertueux : alors comment se fait-il qu’un taux de recyclage d’un tiers soit considéré comme tout à fait honorable en France, lorsqu’il n’est pas si rare de rencontrer aux Etats-Unis un taux de 90 % ?

Question d’évolution des mentalités, et donc d’abord d’explication auprès des autorités de prescription : ce qu’encore trop d’entre elles considèrent comme des déchets sont en fait des matériaux nobles.

Puis question de mise en œuvre, qui passe notamment par la systématisation de leur autorisation d’emploi dans les cahiers de clauses techniques.

PHOTO - EDITO.eps
PHOTO - EDITO.eps

Commentaires

Régénérations

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX