Industrie/Négoce

Réforme du CITE : les professionnels de la fenêtre anticipent une baisse des ventes

Mots clés : Fenêtre - Innovations

Le volume des ventes de fenêtres a enregistré une hausse de 4% l’an passé, principalement dopé par le boom de la construction neuve, rapporte une étude de TBC Innovations. Mais une majorité de professionnels de la rénovation anticipe une baisse d’activité liée à l’annonce de la suppression du CITE à partir du 1er juillet 2018.

 

L’horizon s’éclaircit chez les professionnels de la menuiserie, mais les nuages devraient bientôt arriver. Après l’embellie constatée en 2016, le marché de la fenêtre a progressé en volume de 4% en 2017, principalement tiré par la relance de la construction neuve (+10%) et le boom du logement en général, rapporte une étude de TBC Innovations qui a interrogé 400 acteurs de la filière (entreprise de pose, distributeurs, CMistes…). Le secteur de la rénovation, qui constitue le premier débouché du marché des fenêtres en France, peine à décoller (+1%).

Les professionnels interrogés par le cabinet de conseil et d’études marketing spécialisé dans le bâtiment confirment que l’annonce de la suppression du CITE pour le remplacement des fenêtres, portes et volets à compter du 1er juillet 2018 a entraîné un boom d’activité lors du dernier trimestre. Pour 46% des artisans, la fin de ce coup de pouce financier constitue une « menace » qui risque de réduire le nombre de clients potentiels. Un tiers d’entre eux estiment que cette disposition aura un impact faible pour leur activité.

 

Fenêtres de couleur et aluminium

 

Le basculement du marché vers les fenêtres de couleur se poursuit. En 2017, les fenêtres colorées en aluminium ou en PVC ont représenté 39% des ventes, contre 31% en 2016. En volume de fenêtres posées, le PVC demeure le premier matériau le plus utilisé. En valeur, c’est l’aluminium qui prend le leadership du marché. Sur les prévisions d’activité, les retours des professionnels oscillent entre l’incertitude et la prudence. Un quart d’entre eux anticipe une année 2018 en hausse grâce aux débouchés de la construction neuve, 32% tablent sur une année stable et 14% sur une baisse d’activité.

« Sur la pose de fenêtre en construction neuve, ils se montrent un peu plus optimistes que les années précédentes », indiquent les experts du cabinet de conseil.

Du côté de la rénovation, l’heure n’est pas à l’optimisme. Une majorité de professionnels (40%) prévoit une baisse d’activité, 33% envisagent une année stable et seulement 20% s’attendent à une reprise. « Si les évolutions du CITE et les aides à la rénovation présentent un effet d’aubaine à court terme pour 2018, certains professionnels sont inquiets pour leur activité à plus long terme », observe TBC Innovations.

 

Focus

Méthodologie de l'étude

4OO acteurs ont été interrogés, après avoir été sélectionnés par tirage aléatoire, en respectant des quotas par zone géographique. Les interviews se sont déroulées en février 2O18 et ont porté sur l’activité de l’année 2O17.

25O entreprises de pose et fourniture-pose : menuisiers poseurs indépendants, menuisiers assembleurs partenaires de réseaux de gammistes PVC et/ou aluminium, concessions d’enseigne et agences, entreprises partenaires de réseaux de fabricants industriels ou de groupements d’achats.

1OO distributeurs : négoces matériaux, GSB généralistes, GSB menuiseries et réseaux spécialisés

5O acteurs de la conception de bâtiments neufs : constructeurs de maisons individuelles et promoteurs

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X