En direct

Réemploi : une plateforme temporaire ouvrira à Antony
Une plateforme dédiée à des activités émergentes du réemploi et de l’économie sociale et solidaire s’installera pour six ans dans un entrepôt vacant des Hauts-de-Seine. - © © Plateau urbain

Réemploi : une plateforme temporaire ouvrira à Antony

Service architecture et urbanisme |  le 04/06/2018  |  ConjonctureTechniqueBâtimentHauts-de-SeineInternational

Dans les Hauts-de-Seine, un entrepôt vide de 17 000 m² accueillera pendant six ans des activités de l’économie sociale et solidaire. Les candidats à cette occupation momentanée, encadrée par la coopérative Plateau urbain, peuvent se manifester jusqu’au 11 juin.

D’un côté, les anciens locaux d’Universal Music à Antony (Hauts-de-Seine), soit un entrepôt logistique d’environ 17 000 m², vide depuis des années. De l’autre, des porteurs d’initiatives neuves en matière d’économie sociale et solidaire qui ont souvent du mal à se loger. Et entre les deux, la coopérative Plateau urbain, qui depuis cinq ans développe le principe de l’occupation temporaire et s’est notamment fait connaître comme l’un des organismes piliers de l’expérience d’usage transitoire de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, dans le XIVarrondissement de Paris, baptisée Les grands voisins. A Antony, l’organisation a passé contrat avec l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France, propriétaire du bâtiment, pour y installer pendant six ans la « plateforme des acteurs de demain » et elle recherche actuellement ses futurs occupants.

« Filière en développement »

Les grandes surfaces disponibles – quelque 15 000 m² de stockage et 1 400 m² de bureaux - sont ainsi idéales pour y installer des activités d’art et d’artisanat, de production ou encore liées à l’agriculture urbaine. L’appel à candidatures, ouvert jusqu’au 11 juin prochain via la plateforme Plateau urbain, évoque ainsi la possibilité d’y implanter « des ateliers de création ou de construction (décor, architecture), un site de compostage ou de méthanisation, mécanique ou logistique de proximité. » Plateau urbain envisage également  que le lieu puisse devenir un site de stockage pour des entreprises qui se lancent dans le domaine encore embryonnaire du réemploi, notamment de matériaux de construction. « Alors que le prix des entrepôts a explosé en première couronne, ce mode d’occupation temporaire peut soutenir une filière en développement », notait récemment le fondateur de Plateau urbain, Simon Laisney. La plateforme devrait ouvrir avant la fin de l’été.

Commentaires

Réemploi : une plateforme temporaire ouvrira à Antony

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX