En direct

Red-on-line : un nouvel outil pour réduire les accidents du travail
Publi-rédactionnel

Red-on-line : un nouvel outil pour réduire les accidents du travail

le 21/05/2022  |  Paris

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Paris
Valider

Dans le secteur du BTP, un accident se produit, en moyenne, toutes les deux minutes. A l’occasion de la sortie du nouveau module de gestion des Incidents de Red-on-line, William Dab, médecin, professeur émérite du CNAM, spécialiste de la prévention, et Gregory Enard, Directeur produit chez Red-on-line, font le point sur la nécessité d’une bonne gestion des incidents pour réduire les accidents du travail, engager les collaborateurs et rentabiliser les actions de prévention.

Bonjour. Pourquoi est-il indispensable de s’intéresser aux incidents de son activité ?


William Dab : La seule chose qui sépare un incident d’un accident, c’est la chance. Si un salarié trébuche sur une dalle mal posée et qu’il se rattrape de justesse sans blessure, c’est un incident. S’il tombe et se fracture le poignet, c’est un accident. En matière de prévention, il n’y a pas de place pour les opinions et les intuitions. Il faut des données. Les incidents sont une source importante de données fiables, faciles à récolter auprès des collaborateurs de terrain qui vivent les situations. Ils permettent de cartographier les risques et d’identifier les actions de prévention à mettre en place.

Gregory Enard : Dans le secteur du BTP tout particulièrement le taux de fréquence des accidents est très élevé. On compte aussi de nombreux accidents graves liés aux manutentions manuelles et aux chutes. Les entreprises du BTP mettent la sécurité au cœur de leur organisation, mais de nombreux facteurs propres au secteur viennent dérouter les actions de prévention. Quand on sait qu’un accident du travail coute entre 30.000 et 50.000e à une entreprise, il est essentiel de mettre en place des processus efficaces de gestion des incidents.

Une bonne gestion de ses incidents permettrait donc de rentabiliser la prévention ?

William Dab : Il serait en effet judicieux de considérer que la prévention est un investissement et non un coût. Plusieurs études l’ont démontré comme celle de l’OPPBTPP ou de l’Association internationale de la Sécurité sociale qui montrent qu’un euro investi en prévention peut en rapporter plusieurs. Connaître les facteurs de risques des incidents, donc des accidents, est un puissant moyen de cibler la prévention là où elle est prioritaire et rentable.

Gregory Enard : Quand on se réfère au coût d’un accident de travail, il est clair que mettre en place des actions de prévention est toujours un bon investissement. En revanche, pour mettre en place une prévention efficace, il faut des données issues du terrain, et c’est en ce sens que nous avons travaillé sur notre nouveau module Gestion des incidents. Notre logiciel est conçu pour nous permettre d’adapter les formulaires de saisie et les règles associées aux besoins et processus internes de nos clients grâce à des configurations ciblées et pilotées par nos équipes. Nous sommes aussi en contact permanent avec nos équipes ingénieurs et juristes HSE qui nous remontent des informations et retours du terrain. C’est en travaillant ainsi que la technologie peut s’allier à l’humain pour créer une prévention efficace et rentable.

Le secteur du BTP est-il particulièrement concerné par le nouveau module de gestion des incidents ?

William Dab : Les incidents et les accidents se produisent partout, dans tous les secteurs. L’analyse des incidents concernent donc toutes les entreprises. Il est vrai que le secteur du BTP est plus propice aux accidents et surtout aux accidents graves.

Quel est l’intérêt de s’équiper du module Gestion des incidents de red-on-line ?

William Dab : Pour préserver la santé et la sécurité des collaborateurs, pour un pilotage pertinent des risques HSE de son activité, pour réduire les accidents, les avantages sont nombreux. C’est un outil qui permet l’implication concrète de tous les collaborateurs dans la prévention des risques. Les entreprises ont évidemment intérêt à s’équiper d’un outil numérique de gestion des incidents et ce module Gestion des incidents de Red-on-line est un outil efficient.

Gregory Enard : L’intérêt du module Gestion des incidents de Red-on-line est de faire appel à une solution intuitive, simple d’utilisation, pour pouvoir faciliter la remontée de signaux faibles (presqu’accidents) d’utilisateurs réguliers ou occasionnels, non experts et non familiers, afin de disposer de données fiables du terrain pour mettre en place des mesures de prévention et plans d’actions pertinents après analyse.

Contenu proposé par Red-On-Line

Commentaires

Red-on-line : un nouvel outil pour réduire les accidents du travail

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil