En direct

Recyclage: Federec créé une branche
logo - © © Federec

Recyclage: Federec créé une branche "déchets du BTP"

Olivier Baumann |  le 05/09/2014  |  SantéEntreprisesTechniqueDéchetsdechetsBTP

La Fédération des entreprises du recyclage (Fédérec)  a annoncé vendredi 5 septembre la création d’une branche consacrée au recyclage des déchets du BTP. Parmi ses priorités figurent la densification du maillage des installations de tri et de recyclage sur le territoire, et le rapprochement avec les entreprises du BTP, qui produisent les déchets de chantier.

Cela faisait 15 ans que la Fédération des entreprises du recyclage (Fédérec) n’avait pas créé de nouvelle branche. Ce groupement professionnel de 1300 adhérents, qui représentait jusqu'ici 11 filières de recyclage, a saisi l’opportunité de la dynamique gouvernementale en faveur du recyclage pour annoncer le 5 septembre la naissance de sa branche consacrée aux déchets du BTP.

« Les déchets du BTP font partie intégrante des réflexions et des actions du gouvernement en faveur du recyclage  », justifie Erwan Le Meur, directeur délégué de Paprec en charge du pôle chantier, président de la nouvelle branche. Et Erwan Le Meur de citer le Plan National Déchets pour la période 2015-2025, actuellement en cours de finalisation, le plan industriel « recyclage et matériaux verts » de la « Nouvelle France Industrielle », qui a pris du retard du fait du récent remaniement ministériel,  et enfin le projet de loi sur la transition énergétique, qui  fixe à 70% le taux de recyclage des déchets du BTP à l’horizon 2020.

Jouer la complémentarité avec le Syndicat des Recycleurs du BTP

A sa création, Federec BTP regroupe 40 entreprises « qui comptent bien faire de ce gisement une source de croissance pour leur activité ». Les recycleurs du BTP étaient jusqu’ici représentés par le seul Syndicat des Recycleurs du BTP (SR BTP), affilié à la Fédération française du bâtiment (FFB) et à la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) et créé en 2007. « L’objectif est n'est pas d'entrer en concurrence avec le SR BTP mais au contraire d’établir une vraie passerelle, un partenariat avec ce syndicat, explique Erwan Le Meur. Certains de nos adhérents et des membres du bureau font déjà partie du SR BTP. Nous voulons d’ailleurs jouer la complémentarité, car contrairement au SR BTP, Federec BTP ne compte pas de producteur de déchets parmi ses membres ».

La première priorité: compléter le maillage des installations de tri et de recyclage

La nouvelle branche s’est fixé trois priorités pour ses débuts. La première est de compléter le maillage d’installations de tri et de recyclage sur le territoire national afin de pouvoir atteindre l’objectif de 70% de déchets valorisés d’ici 2020. «Sur les 250 millions de tonnes de déchets que produit chaque année le BTP, seules 40% sont valorisées, explique Erwan le Meur.  L'Ile-de-France, première région en termes de gisement, et qui accuse un retard phénoménal en termes d'équipements, symbolise bien cette pénurie ».

Deuxième priorité pour Federec BTP : mettre en relation les recycleurs qu’elle représente avec les producteurs des matériaux de construction (entreprises de BTP). « Nous souhaitons travailler avec eux, notamment à travers des projets collaboratifs, pour trouver des solution innovantes pour la fin de vie des matériaux mis sur le marché aujourd’hui ». Sur ce point, Erwan Le Meur dit se heurter à une vraie difficulté: "les diagnostics déchets avant démolition rendus obligatoires par la loi Grenelle II ne sont réalisés que dans 10% des cas, et ceux qui le sont sont plutôt mal faits !" regrette-t-il.

Enfin la troisième priorité du bureau consistera à promouvoir l’activité de la branche. « L’information et la formation sur les métiers du recyclage du BTP sont embryonnaires », estime Erwan Le Meur. « Aujourd’hui, les architectes, ingénieurs et techniciens du BTP ne reçoivent aucun cours sur le sujet », déplore-t-il.

Commentaires

Recyclage: Federec créé une branche "déchets du BTP"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur