En direct

Récupérer l'eau de pluie à l'intérieur des bâtiments
PHOTO - Lycee Revin DER ESSAI Isol 8.psd - © duncan lewis-landscape architecture/jean de giacinto/off architecture

Récupérer l'eau de pluie à l'intérieur des bâtiments

le 09/09/2010  |  France entièreMeuseArdennesEuropeTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
France entière
Meuse
Ardennes
Europe
Technique
Valider

Sommaire du dossier

  1. NF P 16 005 Systèmes de récupération de l’eau de pluie
  2. Pour une gestion raisonnée des eaux pluviales
  3. L’infiltration par revêtements poreux
  4. L’utilisation de l’eau de pluie se banalise
  5. Des puits d’infiltration des eaux pluviales en plein centre de Paris
  6. Gestion des eaux de pluie : un bassin alvéolaire totalement visitable
  7. Comment utiliser l'eau de pluie ?
  8. Lafarge lance un béton drainant pour gérer les eaux pluviales
  9. Stocker l'eau en souterrain ou dans les espaces publics ?
  10. Taxe pour la gestion des eaux pluviales urbaines
  11. La taxe sur la gestion des eaux pluviales opérationnelle en 2012
  12. Paris 13e Des biotopes marécageux à Paris Rive gauche
  13. Lille Un jardin alimenté par captage souterrain
  14. Saragosse Un paysage agricole irrigué devient parc
  15. Dépenses d’équipements de récupération des eaux de pluie (application de l’article 200 quater du Code général des impôts)
  16. Equipements de récupération des eaux de pluie : application de l’article 200 quater du code général des impôts relatif aux dépenses d’équipements de l’habitation principale et modification de l’article 18 bis de l’annexe IV à ce code
  17. Paysage d’îles jardinées et de passerelles
  18. Récupération de l'eau de pluie : un arrêté pour le crédit d'impôt
  19. Eaux pluviales : une ressource à intégrer
  20. "L’arrêté sur la récupération des eaux de pluie légitimise notre existence"
  21. Un parvis de collège inondable
  22. Des produits plus faciles à vivre et moins énergivores
  23. La norme arrive fin 2010
  24. Un parking sur quatre hectares de prairie
  25. Acteurs Montée en puissance des modules préfabriqués
  26. Un jardin d’eau au rythme des précipitations
  27. Une structure « bactériologique »en béton et maille acier
  28. Récupération des eaux de pluie dans une tour HQE
  29. Récupérer l'eau de pluie à l'intérieur des bâtiments
  30. Stockholm Une trame bleue pour un quartier central
  31. Chantier 20 m3 d’eaux pluviales au pied d’un chalet savoyard
  32. Culemborg Le bras mort d’un fleuve reconstitué
  33. Ateliers HQE avec récupération d’eaux pluviales
  34. Transposition de la directive 2000/60/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2000 établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l'eau
  35. Loi sur l'eau et les milieux aquatiques
  36. Récupération des eaux pluviales : des coûts importants pour les communes
  37. Grenelle 2 Loi portant engagement national pour l'environnement
  38. Utilisation d’eaux issues du traitement d’épuration des eaux résiduaires urbaines pour l’irrigation de cultures ou d’espaces verts
  39. Arroser avec des eaux usées. Possible mais encore contraignant
  40. Des eaux usées traitées pour arroser les espaces verts : c’est possible !
  41. L’eau et les écoquartiers. Un duo indissociable
  42. Une ressource à mieux exploiter
  43. La gestion des eaux de pluie transforme le paysage urbain
  44. Quand les eaux de pluie renforcent la biodiversité
  45. Récupération des eaux de pluie et usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments
  46. Fiche n° 4.05 Utilisation de l'eau de pluie dans les réseaux à l'intérieur des bâtiments
  47. Réseaux d’eau Récupérer l’eau de pluie : nouvelles possibilités… nouvelles exigences
  48. Utilisation des eaux de pluie : protéger le réseau d'eau potable
  49. Contrôle des installations privatives de distribution d’eau potable, des ouvrages de prélèvement, puits et forages et des ouvrages de récupération des eaux de pluie
  50. La récupération des eaux de pluie enfin encadrée !
  51. Récupération de l'eau de pluie, en cas d'absence de réseau public
  52. Des alvéoles légères sur membrane ultrafine
  53. Les noues paysagées. De l'utile à l'agréable
  54. Assainissement Un nid-d'abeilles régule les eaux pluviales en toiture
  55. Illinois : un rond-point qui collecte les eaux de pluie et accueille les piétons
  56. Couverture Un système multitoiture pour le stockage des eaux pluviales
  57. Dalles Créativ’Synthétique Des parkings verts toute l’année
  58. Design durable made in Corée pour récupérer l'eau de pluie
  59. Eau pluviale : " le label HQE reflète les limites de la réglementation française "
  60. Un mail planté inondable pour un nouveau quartier
  61. Boulogne-Billancourt. Le double usage du Parc du Trapèze
  62. Un tunnel de 80 000 m3 en zone urbaine pour stocker les eaux de pluie
  63. Réaménager des espaces verts autonomes en eau malgré des contraintes urbaines
  64. Tendances Un marché sous pression… environnementale
  65. Un marché relancé par les exigences environnementales
  66. Grenoble L'eau de pluie stockée et redistribuée
  67. Industriels et installateurs passent à l'attaque
  68. Stratégies industrielles : lever les freins au développement

Économisant la ressource potable, l'eau de pluie fait son entrée dans le bâtiment. Un impératif : la prudence sanitaire.

Aujourd'hui, il n'est plus question d'évacuer au plus vite l'eau de pluie vers les canalisations des réseaux collectifs. Il s'agit à la fois de maîtriser son rejet vers les systèmes d'assainissement, mis à mal par l'étalement de la ville, et d'économiser la ressource potable, nécessaire pour moins de 60 % des usages domestiques. En la matière, les retours sur expérience montrent qu'une surface de collecte suffisante permet de couvrir, grâce aux eaux récupérées, la plupart des besoins d'eau non potable.

Alimentation des toilettes, nettoyage des sols, lavage du linge. La palette d'usages de cette nouvelle ressource est longtemps restée en France cantonnée au stade expérimental, autorisée uniquement par procédures dérogatoires. Avec un peu de retard sur nos voisins, notamment d'Europe du Nord, la réglementation française a cependant fini par s'assouplir et s'adapter à ces nouveaux enjeux. Ainsi, l'arrêté du 21 août 2008 ouvre la porte aux dispositifs de récupération et de réutilisation de l'eau de pluie à l'intérieur du bâtiment. Cet assouplissement s'accompagne de conditions strictes, motivées par des précautions sanitaires : le double réseau équipé de disconnecteurs physiques est rendu obligatoire, pour éviter tout rejet dans les conduites d'eau potable. Autre dimension soulignée par ce texte, la nécessité d'une maintenance et d'un entretien réguliers, à la charge du propriétaire des installations : nettoyage annuel des filtres, vidange, nettoyage et désinfection de la cuve de stockage, carnet sanitaire, déclaration en mairie, comptage des volumes d'eau réutilisés.

Une ouverture prudente donc, qui s'accompagne, au regard de leur situation hydrique particulière, d'un dispositif plus volontaire dans les collectivités et régions d'outre-mer. Selon la loi de programmation Grenelle I, tout projet de construction neuve devra ainsi inclure un dispositif de récupération des eaux pluviales pour les usages sanitaires.

Paru dans le hors série Construire durable du 07/05/10

Jean-Michel Axès, directeur de l'établissement du CSTB de Nantes « Nous reconstituons le cheminement de l'eau »

Avec la plate-forme Aquasim, opérationnelle depuis la fin 2009, nous allons pouvoir évaluer en situation réelle l'efficacité des dispositifs et la qualité des eaux réutilisées et rejetées. Ce bâtiment totalise quelque 5 000 mètres carrés de surfaces de collecte et dispose de longueurs de tuyaux reconstituant le cheminement de l'eau dans différentes typologies, depuis la maison individuelle jusqu'aux installations industrielles. Les recherches menées à partir de cet outil seront très variées. Nous évaluerons les rejets à la parcelle selon le bâtiment construit, son usage et la pluviométrie locale. Ce type de modélisation intéresse beaucoup les urbanistes et les collectivités. Les toitures végétalisées feront également l'objet de recherches spécifiques, notamment sur l'aspect thermique et les questions d'étanchéité. C'est un secteur encore émergent, avec un besoin de quantification des performances. Enfin, la connaissance des murs végétaux pourra être précisée grâce à cette plate-forme, tant sur l'évaluation de leurs performances thermiques que dans la pérennité de leur mise en œuvre.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Un lycée en terrasses sur la Meuse

Le lycée Jean-Moulin, à Revin (Ardennes), produira plus d'espaces verts qu'il n'en consomme. Un tour de force lié à la mise en œuvre d'un jeu de toitures végétalisées épousant sur plus de 13 000 m2 la pente naturelle du terrain. L'objectif des concepteurs (Duncan Lewis : architecte mandataire) : restituer à ce vallon surplombant la Meuse son identité paysagère, par un bâtiment dissimulé dans la colline. Posé sur les courbes de niveau, chacun des étages collectera en toiture les précipitations. Le trop-plein, drainé de part et d'autre du bâtiment, s'écoulera gravitairement vers deux cuves de 65 m3 disposées au point bas du site. Les eaux récupérées alimenteront les sanitaires, et pourraient aussi être utilisées pour l'entretien des sols et des équipements sportifs en contrebas. Début des travaux prévu pour juillet 2010.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur