En direct

Recherche JLL : le management de l’environnement de travail incontournable
Publi-rédactionnel

Recherche JLL : le management de l’environnement de travail incontournable

le 27/01/2020  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment connecté
France
Valider

Suite à l’Innovation Day : rencontre Smart Building et l’intervention de Jean Walbaum, Workplace Strategy Director et Lead Smart Office chez le leader de l’immobilier d’entreprises JLL, les expertes Recherche de JLL, Flore Pradère et Camille Rinieri, dévoilent les tendances actuelles des bureaux et la place grandissante occupée par le workplace management.

« Travailleurs indépendants et salariés s’accordent sur le sujet : le modèle traditionnel du travail a vécu. À l’heure du nomadisme, 62 % des Français envisagent la fin des horaires fixes. Le cloisonnement entre vies personnelle et professionnelle s’estompe pour pouvoir préserver du temps libre et achever la quête de bien-être au travail indispensable pour les trois quarts des Français.

Plus marquant encore, plus de la moitié des Français prédisent la fin du CDI et rêveraient de pouvoir sélectionner leurs missions et de personnaliser leur rythme de travail. Vous l’aurez compris, le travail devient flexible et les bureaux se métamorphosent. Dans certaines entreprises, les bureaux fixes disparaissent au profit de postes de travail non attribués. Si hier les salariés disposaient de 40 m2, répartis entre leur bureau individuel, la cantine et la salle de réunion, aujourd’hui, ils déambulent à loisir au sein de 230 m2 et d’une vaste palette d’espaces : bibliothèque, workcafé, espace de brainstorming, box téléphonique, bulle de concentration, salles de sport et de détente... La multiplication des espaces alternatifs booste le travail nomade et la gestion de l’environnement de travail devient dès lors indispensable.

C’est là que la data entre en jeu et s’érige comme une opportunité estimable pour mieux décoder les usages et d’enclencher des cercles vertueux. Pour 67 % des entreprises, la data est nécessaire pour optimiser la performance opérationnelle et financière de leurs immeubles de bureaux. Pétrole des temps modernes, la data permet de calibrer la capacité des espaces (en taille et en nombre) en fonction de l’utilisation réelle. Elle apporte des arguments tangibles afin d’ajuster l’offre d’espaces selon les lieux les plus plébiscités ou au contraire délaissés.

Elle pointe du doigt les dysfonctionnements : pourquoi cette salle est-elle sous-utilisée ? Est-elle trop froide, trop sombre, trop bruyante ? Chez JLL, nous parlons de design itératif qui se fonde sur les besoins réels afin de mieux rationaliser les coûts d’occupation (ne négligeons pas le fait qu’un poste de travail coûte en moyenne 15 000 euros par an !). La donnée devient même un pilier essentiel du monitoring énergétique en ajustant les paramètres de confort (ventilation, lumière...) en fonction du nombre de personnes présentes.

Demain, le croisement des données à l’échelle du quartier permettra de mutualiser les ressources (que ce soit des lieux, ou des services…). Les parkings pourront être utilisés par les travailleurs en journée, et par des résidents le soir. Des espaces de bureaux inoccupés pourront être sous-loués temporairement à des co-workers, dans une logique de market place. Et les collaborateurs ne sont pas en reste.

Les solutions Smart-Office de management de l’espace fluidifient leur quotidien et améliorent l’expérience travail, en leur permettant d’identifier et de réserver des espaces disponibles, de géolocaliser un collègue, de mesurer l’affluence au restaurant d’entreprise… C’est certain : la data workplace leur promet une expérience augmentée. »

Quelle réponse au besoin d’aménagement des espaces dans l’entreprise ?
Pour Luc de Cremoux, Directeur Services Building pour Schneider Electric France, la réponse au besoin d’aménagement des espaces dans l’immobilier d’entreprise se traduit par une solution à la fois technologique et de conseil.

Concrètement, l’installation de capteurs dans tous les espaces permet de mesurer le niveau d’occupation réel des différents environnements de travail. « Pour obtenir des informations pertinentes, il s’agit de sélectionner des capteurs adaptés, explique-t-il, car chaque espace a sa propre problématique. » Sur un poste de travail, la collecte de données sera individuelle et sera matérialisée par l’installation d’un capteur anonyme sous le bureau. Dans une salle de réunion, un détecteur au plafond ou sur les murs permettra de mesurer la présence de personnes ou même leur nombre. À la sortie d’un ascenseur ou à l’entrée du restaurant, un capteur de passage mesurera l’affluence. En amont, il conviendra donc de mettre en place une stratégie d’aménagement, avec l’aide de Schneider Electric. « On n’installe pas des capteurs pour "fliquer" ses employés, mais bien pour faciliter leur quotidien au travail ! » Les données collectées sont ensuite envoyées sur un Cloud sécurisé, puis analysées et envoyées sur la plateforme digitale ouverte et interopérable EcoStruxureTM Workplace Advisor.

Les données visualisées sur des tableaux de bord permettent de faire évoluer simplement les modes de travail en fonction des usages réels des espaces. La plateforme de services digitaux permet en effet également d’évaluer le niveau de confort de l’environnement de travail, pour garantir les meilleures conditions (humidité, polluants de l’air, températures, bruit…) aux usagers. Elle leur permet également de se localiser et de s’orienter sur les plans d’étages et des sites. « La satisfaction et l’engagement des collaborateurs s’en trouvent améliorés, conclut Luc de Cremoux. C’est, pour l’entreprise, le gage d’une meilleure productivité et d’une fidélisation des talents. »

Téléchargez la brochure ici.


Contenu proposé par Schneider Electric.

Commentaires

Recherche JLL : le management de l’environnement de travail incontournable

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur