Installateurs

Recette d’artisan : « 80 % des anomalies sont la conséquence d’une mauvaise utilisation ! »

La filière du chauffage au granulé de bois connaît une forte croissance depuis 15 ans. Céline Mignotte, de Cheminées et poêles Mignotte à Dijon (Côte-d’Or), nous donne les clés d’une installation réussie, qui passe notamment par une bonne connaissance de l’équipement.

 

« Lorsqu’un client est intéressé, nous lui demandons systématiquement pourquoi il veut changer de moyen de chauffage. Nous le mettons aussi en garde face au besoin d’un raccordement électrique et lui conseillons un onduleur pour protéger l’électronique et assurer la marche même en cas de panne de courant. Notre rôle est aussi de le prévenir quant au niveau sonore et à la nécessité d’un entretien régulier, par exemple pour évacuer les cendres.

Nous mettons aussi en garde face à la qualité du combustible, en conseillant le bois résineux, car le feuillu est plutôt réservé aux chaudières. Il est préférable aussi de tamiser les granulés pour en extraire la poussière, nocive pour les mécanismes.
Il faut aussi savoir que 80 % des « pannes » ou des anomalies que nous remontent nos clients sont indirectement de leur fait : méconnaissance de l’équipement, mauvais choix de combustible ou défaut d’entretien… »

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X