En direct

Réalités à la conquête d'Orléans et Tours
A Chambray-lès-Tours (Indre-et-Loire), le projet prévoit quatre bâtiments autour d’un espace agricole de 1 500 m2. - © ARTGOS / REALITES

Réalités à la conquête d'Orléans et Tours

Christine Berkovicius |  le 14/12/2018  |  ProjetsIndre-et-LoireE+C-Promoteurs immobiliers

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Projets
Indre-et-Loire
E+C-
Promoteurs immobiliers
Valider

Centre Val de Loire -

 

Le promoteur nantais Réalités pousse ses pions en région Centre-Val de Loire. L'entreprise, implantée depuis deux ans à Tours (Indre-et-Loire), y lance une série d'opérations. La plus avancée se situe au nord de la Loire, avenue Maginot, avec la construction de 40 logements - dont la moitié est vendue - dans un espace boisé classé. Réalités, qui prévoit un autre programme de 28 unités, toujours à Tours-Nord, a aussi remporté coup sur coup deux concours lancés par la ville de Chambray-lès-Tours.

Au milieu, une ferme. Le premier porte sur la construction de 72 maisons E+ C-, dont les travaux devraient démarrer début 2019. Le second, sans doute le plus original, prévoit la construction de 117 logements, là encore E+ C-, répartis en quatre bâtiments autour d'un espace agricole de 1 500 m2 , à la place de l'ancien centre technique municipal. Un partenariat a été noué avec l'association Fermes d'avenir, basée à Montlouis-sur-Loire (Indre-et-Loire). Celle-ci gérera un jardin bio dont les légumes pourront être vendus sur place aux habitants ou à la cuisine centrale de la Ville, ainsi qu'un « jardin mandala » dédié aux plantes aromatiques. Les toits terrasses seront accessibles et cultivés par l'association, et en façade, des arbres seront plantés dans des bacs en surplomb. Lancé fin juin, ce programme, qui a déjà été vendu à 50 %, comprendra des logements à vocation sociale (avec Scalis), d'autres « abordables », inférieurs de 20 % aux prix du marché, et enfin des logements classiques.

Réalités s'est aussi implanté dans le Loiret. Le promoteur y a obtenu un permis de construire pour un ensemble formé par 48 logements et plus de 900 m2 de commerces dans le centre de Saint-Jean-de-Braye. Il vient ainsi de remporter un concours dans la nouvelle zone d'activité Interives, près de la gare de Fleury-les-Aubrais. Le projet, chiffré à 27 M€, a été dessiné par l'architecte Mathieu Laporte. Il s'agit d'un immeuble en R + 8 de 155 logements et 1 000 m2 de bureaux sur double sous-sol, labellisé BBC Effinergie 2017. Le début des travaux est prévu en 2020. D'ici là, le groupe nantais aura peut-être encore avancé ses pions. « Nous allons ouvrir une agence à Orléans en 2019, précise le directeur régional Jérôme Bois. Nous ne nous interdisons pas de regarder en direction d'autres villes. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur