En direct

RE2020, décrets tertiaire et Bacs : des solutions en phase avec le cadre normatif
Publi-rédactionnel

RE2020, décrets tertiaire et Bacs : des solutions en phase avec le cadre normatif

le 28/06/2021  |  France Réglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

La ville du futur au service de la cohésion sociale et territoriale
France
Réglementation
Valider

L’environnement normatif évolue en accord avec la stratégie bas carbone visée par le gouvernement autour du bâtiment, lequel représente 43 % des consommations énergétiques du pays. Le point sur ces enjeux et les solutions de l’expert de la gestion énergétique et de l’automatisation, Schneider Electric.

Avant le 30 septembre 2021, les maîtres d’ouvrage devront déclarer leurs données énergétiques sur la plateforme baptisée Operat, mise en place par l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Cette nouvelle démarche obligatoire s’intègre dans le décret Tertiaire qui touche le marché de la rénovation du parc à usage tertiaire existant, plus précisément les bâtiments d’une surface supérieure à 1 000 m2. Objectifs fixés : baisser de 40 % les consommations d’ici à 2030, de 50 % d’ici à 2040 et de 60 % d’ici à 2050.

« On peut se réjouir de ce texte. C’est une avancée majeure pour nos générations et les générations futures, car jusqu’à présent les normes en matière de construction étaient concentrées sur le parc neuf, soit 1 % du parc global, analyse Loïc Lengrand, responsable marketing End Users chez Schneider Electric. Le gouvernement met en place une réglementation qui va vraiment avoir un impact sur le marché global. »

Efficacité énergétique passive et active

Pour répondre à ces besoins, il existe deux stratégies complémentaires : agir sur l’efficacité énergétique passive à travers l’isolation du bâtiment et jouer sur l’efficacité énergétique active via l’intégration de systèmes de pilotage, de monitoring et de gestion des énergies. Avec plus de 20 ans de retour d’expérience sur les systèmes de gestion technique du bâtiment, les solutions Schneider Electric permettent de baisser de l’ordre de 30 % les consommations d’énergie. Le groupe scolaire Notre-Dame-de-Mongré à Villefranche-sur-Saône, datant du XIXe siècle, en est la démonstration. Le maître d’ouvrage a pu réaliser 40 % d’économies d’énergie avec les solutions EcoStruxure.

Pour répondre aux enjeux du décret tertiaire, Schneider Electric et Wattsense ont développé la Box IoT pour toucher les bâtiments de petites tailles. Cette solution, simple à mettre en œuvre et économiquement accessible, permet d’intégrer sur un parc existant des solutions de pilotage des équipements en filaire ou en radio et de centraliser sur une plateforme le parc immobilier d’un maître d’ouvrage ou d’une collectivité.

Pour les bâtiments de grande superficie, Schneider Electric propose des systèmes interopérables de gestion technique du bâtiment (GTB) sur la plateforme EcoStruxure Building Operation afin de répondre aux enjeux de consommation énergétiques.

Parallèlement, le décret Bacs vient renforcer le décret Tertiaire dans les ambitions de performances en termes de consommations : le texte oblige, en effet, aux bâtiments neufs dont le permis de construire est déposé un an après la parution de décret, soit le 20 juillet 2021 et à partir de 2025 pour les bâtiments existants, l’installation d’un système de GTB dans tous les bâtiments tertiaires neufs et existants dont les équipements de chauffage ou de climatisation ont une puissance supérieure à 290 kilowatts (~1700 m²).

Le chantier RE2020

La nouvelle réglementation environnementale, dite RE2020, s’applique au parc neuf à partir de janvier 2022 pour le résidentiel et courant 2022 pour le tertiaire. La mesure phare du texte est la prise en compte du poids carbone des bâtiments sur l’ensemble du cycle de vie ce qui comprend les phases de construction, d’exploitation et de démolition. Il vise également la diversité des modes de construction et favorise la mixité des matériaux, notamment les matériaux biosourcés et recyclés, ainsi que la production locale comme le bois. L’effort principal porte ainsi sur la réduction des émissions de CO2 afin d’atteindre les objectifs de neutralité carbone en 2050.
Trois principaux leviers peuvent être activés : réduire la consommation d’énergie des bâtiments, exploiter des énergies moins carbonées (telle que l’électricité produite en France) ainsi que les énergies renouvelables et favoriser la production d’énergie décentralisée, notamment le solaire.
Aujourd’hui, la construction d’un bâtiment neuf représente environ 60 % de son empreinte carbone totale. Un impact qui devrait baisser de 30 % d’ici 10 ans grâce aux engagements de la RE2020. Son impact en exploitation peut être très largement réduit en adaptant à chaque instant la consommation aux conditions d’occupation et en garantissant une performance optimale tout au long de la vie du bâtiment. C’est là où s’inscrivent les solutions d’intelligence embarquée du bâtiment et les systèmes de pilotage de l’énergie développées par Schneider Electric, précise Christian Ferveur, directeur Innovation et Développement.
Sur le secteur du résidentiel, la plateforme Wiser permet également aux particuliers de piloter l’ensemble de l’écosystème de leurs logements : chauffage, éclairage, pilotage des volets roulants, gestion de la production d’énergie solaire jusqu’à l’intégration d’un véhicule électrique… Autant de moyens qui limitent les dérives énergétiques tout en assurant le confort des occupants.
Constructeur et utilisateur de ses solutions, Schneider Electric, acteur engagé et engageant démontre bien l’efficacité de ces innovations sur ses propres sites, à l’image du siège social de Rueil-Malmaison (premier site ISO50001 au monde et LEED Ebom Platinum), les bâtiments IntenCity (en cours de certification LEED Platinum et visant 103 crédits) et le Technopôle (LEED Platinum) à Grenoble.

Contenu proposé par Schneider

Commentaires

RE2020, décrets tertiaire et Bacs : des solutions en phase avec le cadre normatif

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil