En direct

RE 2020 : les futurs décret et arrêté « exigences » pour les bâtiments tertiaires et d’enseignement mis en consultation
La consultation porte sur les exigences à atteindre pour les futurs bâtiments tertiaires et d'enseignement. - © © DR

RE 2020 : les futurs décret et arrêté « exigences » pour les bâtiments tertiaires et d’enseignement mis en consultation

 Julie Nicolas |  le 29/09/2021  |  RE2020Matériaux de constructionEnergieFrance Empreinte carbone

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

RE2020
Technique
Matériaux de construction
Energie
France
Empreinte carbone
ACV
Construction bas carbone
Stratégie nationale bas carbone
Droit de la construction
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le ministère de la Transition écologique vient de soumettre au public le décret « exigences » qui fixe les seuils à respecter pour être conforme à la RE 2020 sur les caractéristiques énergétiques et environnementales. Un projet d'arrêté l'accompagne. Entrée en vigueur des deux textes prévue le 1er juillet 2022.

Les professionnels ont jusqu’au 16 octobre pour donner leur avis sur les projets de décret et d’arrêté relatifs aux exigences de performance énergétique et environnementale des constructions de bâtiments de bureaux et d’enseignement primaire ou secondaire en métropole. Ces textes sont disponibles sur le site des consultations publiques du ministère de la Transition écologique.

Applicables au 1er juillet 2022, ils fixent les exigences concernant les cinq thèmes de la RE 2020 : l’optimisation de la conception énergétique du bâti indépendamment des systèmes mis en œuvre, la limitation de la consommation d’énergie primaire et d’énergie primaire non renouvelable, la limitation de l’impact sur le changement climatique associé à ces consommations, la limitation de l’impact des composants du bâtiment sur le changement climatique et la limitation des situations d’inconfort en période estivale.

« Dans l’ensemble, ce futur décret sur les exigences pour le tertiaire et les locaux d’enseignement reste dans la lignée des seuils fixés aux logements cet été », estime Christophe Rodriguez, directeur adjoint de l’Institut français pour la performance des bâtiments (Ifpeb). La méthode de calcul est basée sur l’analyse de cycle de vie dynamique. Dans ce contexte, « les nouveaux seuils semblent ambitieux mais restent atteignables », estime-t-il en rappelant que l’Ifpeb a réalisé des simulations paramétriques tout l’été sur ce sujet pour évaluer à la fois les comportements des bâtiments, mais aussi les coûts et les impacts.
 

Sur le même sujet Le CSCEE valide de justesse la RE 2020 tertiaire

 

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

RE 2020 : les futurs décret et arrêté « exigences » pour les bâtiments tertiaires et d’enseignement mis en consultation

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil