En direct

RE 2020 : la nouvelle réglementation environnementale est prête à 99% !
Laurent Morel, président de l'Ifpeb - © Ifpeb
Tribune

RE 2020 : la nouvelle réglementation environnementale est prête à 99% !

Laurent Morel, président de l’Institut Français pour la Performance du Bâtiment |  le 27/01/2021  |  RE2020France ArtisansStores et fermetures

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

RE2020
France
Bâtiment
Artisans
Stores et fermetures
Valider

Après l'adoption de l'avis favorable du Conseil supérieur de la construction (CSCEE) sur la future réglementation environnementale et avec quelques derniers réglages, le secteur de la construction va intégrer le critère carbone ces jours-ci. Et elle ne part pas de zéro :  70% des bâtiments de l'expérimentation E+C- sont déjà « RE2020 compatibles », relève Laurent Morel, président de l’Institut Français pour la Performance du Bâtiment (Ifpeb).

Le bâtiment en France représente un tiers de nos émissions de gaz à effet de serre, du fait de l’usage des bâtiments (consommations d’énergie)  et aussi en conséquence des travaux et des matériaux engagés pour les édifier (on utilise le terme d’énergie « grise »).

Réduire les émissions dans le secteur de la construction est incontournable pour réussir la transition énergétique et industrielle telle que la prévoit la Stratégie Nationale Bas Carbone.

Il faut, bien sûr, rénover massivement tous les bâtiments les moins performants - les fameuses « passoires thermiques ». La tâche est immense, les efforts des gouvernements successifs vont dans le bon sens et finiront par payer dans la durée.

Mais tous ces investissements dans l’existant ne seront-ils pas vains si, dans le même temps on continue à alimenter le parc de bâtiments sans rien changer des modes de construction du neuf ? Il est donc tout aussi urgent d’agir sur le flux entrant des nouveaux bâtiments, pour choisir à la construction les meilleurs procédés et les matériaux les plus performants.


Emergence d’une nouvelle norme de construction : la RE2020

Les nouvelles exigences environnementales commandaient que les normes de construction soient revues, pour engager une réduction majeure des émissions globales du secteur, guider toute la filière vers les nouvelles pratiques de la construction, garantir un effort justement réparti pour les acteurs.

Depuis des années, les entreprises, constructeurs, industriels et bureaux d’étude, ont travaillé main dans la main avec les services de l’état pour établir une réglementation nouvelle (« RE »2020) qui intègre non seulement le critère de l’énergie (E) mais aussi le carbone (C) « embarqué » dans sa construction.

Cette nouvelle norme a fait l’objet d’une expérimentation à l’échelle nationale, « E+C- », avec des réalisations concrètes qui ont validé la possibilité de construire bas carbone dès aujourd’hui. Sur 300 bâtiments observés en détail, 70% passent le nouveau cap (1) et 20 autres pourcents seraient compatibles avec des ajustements mineurs. Les fabricants de matériaux publient une mesure de l’empreinte carbone de chacun de leur produit (fiches FDES) pour permettre aux maîtres d’œuvre de calculer un bilan carbone global à la construction.


Cette nouvelle réglementation environnementale est une chance pour la France…

Pour déjouer les conséquences du réchauffement climatique, tous les pays du monde se sont engagés avec la COP  21 dans des promesses de décarbonation de leurs économies. Au premier rang des nations engagées, la France a édicté sa Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC), un plan ambitieux, chiffré, qui donne de l’espoir à tous ceux et celles qui veulent croire que l’action est possible.

Traduction réglementaire de cette ambition pour le secteur clé du bâtiment, cette nouvelle réglementation est un outil politique indispensable. Par exemple pour les élus locaux dont le mandat est de mettre en application les préférences environnementales des citoyens qu’ils représentent.

La mise en place de la RE2020 est une décision cohérente, qui tente la synthèse entre réalisme et ambition. Elle convaincra et fédérera tous les citoyens intéressés en tant qu’usagers des bâtiments, et des millions d’entre eux d’autant plus qu’ils travaillent de près ou de loin pour ce secteur.

…et une opportunité historique pour les acteurs du secteur

En fixant de nouvelles ambitions, la réglementation pousse les acteurs à réinventer leurs pratiques. Les industriels réalisent des progrès majeurs pour innover avec des matériaux nouveaux beaucoup moins carbonés mais avec des propriétés mécaniques équivalentes ou supérieures.

Non seulement les matériaux voient leur densité carbone baisser, mais on s’attache également à en essentialiser l’emploi dans la construction, les réservant chacun pour leur meilleur usage au regard de leurs caractéristiques. Toute la chaîne des acteurs est concernée : donneurs d’ordre, bureaux d’études et architectes, maîtrise d’œuvre, industriels.

Du côté des maîtrises d’œuvre, les matériaux et procédés nouveaux obligent à de nouvelles formations et apprentissages. Il faut revoir les filières de formation d’urgence pour enseigner aujourd’hui les connaissances et les gestes qui feront les centaines de milliers d’emplois de demain.

Sous l’impulsion de la RE2020, la marche vers le bas carbone s’accompagne d’une amélioration continue des procédés. Les entreprises développent des produits et services à plus forte valeur ajoutée qui rencontrent une demande nouvelle solvable.

Avec la RE2020, la France prend un temps d’avance sur l’évolution rapide des modes de construction. Elle entraîne le secteur national vers la performance bas carbone, seul gage de pérennité et de compétitivité pour ses entreprises et ses salariés dans le monde qui vient.

Cette réglementation est prête à 99% et ses derniers réglages adviendront dans les semaines à venir. Accueillons sans tarder cette nouvelle réglementation dès 2021.

(1) Chiffre IFPEB/Pouget Consultants sur analyse de l’observatoire du « Hub des Prescripteurs Bas Carbone », cercle d’apprentissage de la construction décarbonée.

Commentaires

RE 2020 : la nouvelle réglementation environnementale est prête à 99% !

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil