En direct

Ralentissement en vue

L. F. |  le 09/12/2011

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider
Logement -

Au regard des chiffres du ministère, tout va bien madame la Marquise. Plus de 510 000 logements ont été autorisés sur douze mois cumulés à fin octobre, soit 13,8 % par rapport à un an plus tôt, et 396 000 unités mises en chantier, soit 18,5 % sur un an. Même si un ralentissement est anticipé au quatrième trimestre dans les deux segments (voir graphique), le niveau des logements mis en chantier s’établirait autour de 395 000 unités sur l’année ( 9,7 % pour l’individuel et 13,2 % pour le collectif), soit environ 45 000 unités de plus qu’en 2010. La construction résidentielle continue donc à bien se tenir même si depuis l’été, la croissance relève essentiellement du secteur du logement collectif qui bénéficie depuis plusieurs mois de nombreux déblocages de programmes chez les promoteurs. A l’inverse, la dynamique de la maison individuelle s’essouffle et pourrait entrer progressivement dans une phase moins porteuse du fait de la dégradation de la conjoncture économique et du marché de l’emploi.

PHOTO - 606376.BR.jpg
PHOTO - 606376.BR.jpg - © ASPESBERRO
PHOTO - 606484.BR.jpg
PHOTO - 606484.BR.jpg - © Source : FFB
L' expert Bernard Coloos, directeur des études de la Fédération française du bâtiment (FFB).« Le secteur devrait entrer en crise dès l’été prochain »

« Après trois ans de recul de l’activité du bâtiment (- 15,3 % sur la période), 2011 enregistrera une légère progression ( 1,2 % en volume), grâce au redémarrage du logement neuf ( 3 % contre 1,1 % en 2010), avec quelque 392 000 logements mis en chantier sur l’année, et de l’amélioration-entretien ( 1,3 %). Pour 2012, l’activité devrait être encore soutenue au 1 er  semestre, compte tenu du niveau élevé des permis de construire et mises en chantier enregistrés au second semestre 2011 et de carnets de commandes bien garnis. Mais dès le début de l’été, le secteur devrait entrer en crise pour finir l’année sur un recul global de 1,9 % (- 2,8 % pour la production de logements). Les mises en chantier de logements chuteraient de 8,4 % à 359 000 logements (voir graphique) et les autorisations de construire de 12 % en raison de plusieurs éléments défavorables : une forte contraction de la distribution du crédit, un recul de la promotion immobilière (rabotage du dispositif Scellier) et une diminution du nombre d’agréments de logements locatifs sociaux (- 15 000 unités à environ 95 000 logements) faisant suite à la fin du volet HLM du Plan de relance, du Programme national de rénovation urbaine et du Plan de cohésion sociale. Si la construction de logements individuels devrait reculer de 5,3 % en 2012, le collectif augmentera encore de 1,6 %, la croissance des permis accordés en 2011 étant nettement supérieure en collectif qu’en individuel ( 22,7 %, contre 3,2 %). »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 07/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur