Quotas HLM : les élus comptent 23 cancres dans leurs rangs
Sur 1 165 communes concernées par les obligations de rattrapage, 127 affichent des taux de réalisation inférieurs à 20%. - © © Mopsi001/WikiCommons

Quotas HLM : les élus comptent 23 cancres dans leurs rangs

Sophie Vincelot |  le 28/03/2017  |  BâtimentLogement socialImmobilierTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Bâtiment
Logement social
Immobilier
Technique
Valider

CARTE INTERACTIVE. Sur les 1 165 communes concernées par des obligations de rattrapage en matière de construction de logements sociaux, 127 affichent des taux de réalisation inférieurs aux 20% de leur objectif de rattrapage. Le Moniteur pointe les plus mauvais élèves, ceux dont le taux de réalisation est négatif.

2016, une excellente année pour les HLM ? C’est ce dont se félicite le gouvernement, dans un rapport rendu public le 22 mars. Avec la construction de 130 316 nouveaux logements sociaux l’an passé, la France a atteint un « niveau de production historique », départements d’Outre-mer inclus, selon la ministre du Logement Emmanuelle Cosse.

1 165 communes (hors DOM), réparties dans 77 départements étaient concernées par des obligations de rattrapage sur la période 2014-2016. Pour rappel, l’article 55 de la loi solidarité et renouvellement urbain (SRU) impose aux villes des zones tendues de construire de 20 à 25% de HLM sur leur territoire. Et selon le bilan triennal provisoire de production 2014-2016, 127 de ces collectivités locales sont à moins de 20% de leur objectif de rattrapage. Elles sont principalement situées en région PACA.

Parmi les plus mauvais élèves – ceux dont le taux de réalisation des objectifs est négatif et dont le pourcentage de logements sociaux présents sur la commune est inférieur à 15% au 1er janvier 2016 – figurent de nombreux territoires de moins de 10 000 habitants. Pechbonnieu (4300 habitants), par exemple, affiche un taux de réalisation de -217% sur la période 2014-2016. La bourgade de Haute-Garonne n’a pas respecté son objectif fixé à 29 HLM et s’est même délestée de 63 unités. Avec un taux de logement social de 12,72% en 2016, la commune affiche un léger repli par rapport à 2014, où le taux s’élevait à 12,88%.

Une carte des plus mauvais élèves à découvrir ci-dessous (faire glisser le curseur pour découvrir les données) :