Règles techniques

QUIZZ n°12

Du 6 au 24 août, le Moniteur.fr vous propose de réviser l’actualité du bâtiment de ces derniers mois. A jour sur les dernières réglementations, les prix remis cette année, les constructions remarquables ? Pour le savoir, à vous de jouer !

1 Depuis le 1er janvier, l’inspecteur du travail peut venir frapper à la porte des entreprises d’au moins cinquante salariés pour s’assurer qu’elles sont couvertes par un accord ou plan d’action sur l’égalité hommes-femmes. Qu’arrive-t-il à celles qui n’ont pas joué le jeu ?

A. Elles sont redevables d’un montant égal, au minimum, à 1% de la masse salariale, et disposent de six mois pour se mettre en conformité à compter de la mise en demeure de l’inspecteur du travail.
B. Elles sont redevables d’un montant égal à 1% de la masse salariale, et doivent immédiatement se mettre en conformité.
C. Elles sont redevables d’un montant égal, au plus, à 1% de la masse salariale, et disposent de six mois pour se mettre en conformité à compter de la mise en demeure de l’inspecteur du travail.

2 La demande préalable d’indemnisation que l’employeur devait envoyer au préfet avant la mise au chômage partiel de ses salariés a été supprimée.

A. Vrai
B. Faux

3 Depuis mars et jusqu’à mai 2013, un nouvel éclairage de façade est installé sur le Louvre par le japonais Toshiba. Combien de luminaires LED seront nécessaires ?

A. 2200
B. 3200
C. 4200

4 Le musée du Louvre lance le chantier d’une annexe en région, qui devrait ses portes ouvrir le 4 décembre. Où se situe-t-elle ?

A. Lens
B. Liévin
C. Calais

5 La rédaction de fiche de prévention des expositions aux facteurs de risques professionnels a été rendue obligatoire dès lors que l’entreprise compte dans ses rangs des salariés exposés à un ou plusieurs facteurs de risques.

A. Vrai
B. Faux

Focus

Réponses


Question 1 :

C. Elles sont redevables d’un montant égal, au plus, à 1% de la masse salariale, mais disposeront de six mois pour se mettre en conformité à compter de la mise en demeure de l’inspecteur du travail.

Question 2 :

A. Vrai. Par le décret n°2012-341 du 9 mars 2012.

Question 3 :

B. 3200. Ces luminaires génèreront une économie de 73% de l’électricité consommée par l’actuel éclairage au xénon.

Question 4 :

A. Lens. La mise en service aura lieu trois ans après la pose de la première pierre, pour la Sainte-Barbe, patronne des mineurs.

Question 5 :

A. Vrai. La rédaction de fiches de prévention des risques a été rendue obligatoire par la loi du 9 novembre 2010.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X