En direct

Edito

Qui sort les poubelles ?

Par Fabien Renou, rédacteur en chef |  le 15/06/2018  |  Mobilier urbainMinistère de la Transition écologique et solidaire

Georges Clémenceau enterrait un problème en créant une commission. Un siècle plus tard, le gouvernement crée une commission pour arrêter d'enterrer les détritus. Un groupe de travail spécialisé sur les déchets du BTP vient tout juste de voir le jour. Et il faut espérer que ce ne soit pas de l'enfumage. Car il y a vraiment le feu.

Pas une semaine ne se passe en effet sans que le secteur de la construction ne soit pointé du doigt pour des dépôts sauvages. Au Havre, c'est une ancienne décharge située au pied d'une falaise qui relâche ses ordures dans la mer. Dans les Yvelines, ce sont 25 hectares qui se trouvent souillés. Un site pourtant situé à deux pas d'un centre de tri. Sauf que pour y jeter proprement ses déchets de chantier, il faut payer. Le sens civique ne suffit pas. C'est certes regrettable, insupportable même, mais pas irrémédiable.

Le sens civique ne suffit pas. C'est regrettable, insupportable, mais pas irrémédiable.

Comment, alors, mettre fin à cette situation, désastreuse pour l'environnement et calamiteuse pour l'image de la construction ? De la même manière que les maires se sont attaqués aux papiers jetés dans la rue : avec des poubelles disponibles à tous les coins de rues. C'est donc à « une reprise gratuite », explique le ministère de la Transition écologique, que doit aboutir le fameux groupe de travail. Autour de la table, Etat, collectivités et professionnels ont pour mission de trouver un terrain d'entente et de fixer le rôle de chacun… ainsi que sa participation. Car, depuis dix-huit mois, l'obligation de reprendre les déchets du bâtiment pèse sur les seuls négoces. Un service qu'ils assument contre leur gré, qui leur coûte cher et qu'ils sont en droit de refacturer aux artisans et aux entreprises qui viennent se délester de leurs déchets.

Le gouvernement parie cette fois sur l'intelligence collective. Lourde responsabilité pour la filière. Mais seule solution pour mettre sur pied un système efficace et pérenne. Avec un but : demain, on n'enterrera ni promesses ni déchets.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur