Entreprises de BTP

Qui reprendra Legrand?

Six mois après que l’Union Européenne ait bloqué la fusion entre Schneider et Legrand, trois consortiums restent toujours en lice pour la reprise du groupe français de petit appareillage électrique. Selon nos confrères des Echos, le premier consortium regroupe la Compagnie générale d’industrie et de participations (CGIP), holding française du président du Medef (patronat français) Ernest-Antoine Seillière, associée aux fonds d’investissements Candover, Chevrillon Associés et KKR (Kohlberg, Kravis, Roberts). Le deuxième allie le français Paribas Affaires Industrielles (PAI) et le fonds européen CVC Capital Partners. Enfin, le troisième comprend BC Partners, fonds européen, et le britannique Cinven.
Ces offres, qui doivent être remises avant vendredi, devraient valoriser Legrand aux environs de 5 milliards d’euros…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X