En direct

QUESTIONS À - Pierre-Louis Daniel, directeur général délégué de Pertuy Construction « Nos bureaux refléteront notre savoir-faire »

Propos recueillis par Laurent Miguet - |  le 22/01/2010  |  Collectivités localesBas-RhinCôte d'OrDoubsMarne

- Pourquoi engagez-vous la reconstruction de vos implantations ?

Notre structure de développement immobilier Cirmad Est étudie deux opérations emblématiques de la mixité urbaine et de l'optimisation énergétique, labellisées BBC, à Nancy et Strasbourg. Dans le premier cas, nous faisons partie du groupement lauréat de la consultation d'investisseurs pour reconvertir les 30 000 m 2 de l'ancien site de Gaz de France connu sous le nom de l'île de Corse. Le programme comprend des logements, une résidence services, des commerces, 750 places de parking et 5 000 à 7 000 m 2 de bureaux, dont 3 500 m 2 pour Pertuy. A Strasbourg, une opération d'une ampleur comparable nous donne également l'opportunité de réaménager nos bureaux. Faciles d'accès et proches du centre-ville, ces deux implantations inciteront nos collaborateurs à modifier leurs habitudes de déplacement. A Besançon, nous allons réaliser un immeuble de bureaux de 2 500 m 2 , dans lequel s'installera notre direction Franche-Comté en 2011. Enfin, à Reims, nous inaugurerons nos locaux début 2010.

- La crise vous a-t-elle conduit à explorer de nouveaux marchés ?

Malgré le transfert des activités réseaux et des ouvrages d'art au profit d'ETDE et Norpac, autres filiales de Bouygues Construction, notre activité a continué à progresser régulièrement, passant de 180 à 235 millions d'euros entre 2006 et 2009. Outre les grands chantiers d'Alsace, Lorraine et Franche-Comté et le développement autour de Dijon, la réappropriation de tâches autrefois sous-traitées nous a permis d'atteindre ce résultat, notamment en coulage, coffrage, dallage ou maçonnerie. Dans le même esprit, nous nous sommes d'avantage intéressés à des petits travaux nécessitant une importante expertise technique et une rigueur dans le respect des délais.

- La conjoncture remet-elle en cause votre politique de conventionnement avec les sous-traitants ?

Quand la crise durcit la concurrence, il devient d'autant plus important que les chantiers se terminent bien pour tous. Cela engage notre responsabilité surtout pour les marchés d'entreprise générale ou de conception réalisation, et plus encore en partenariat public-privé ou en développement immobilier. Ce message implique des engagements réciproques et une volonté de progresser ensemble : nous allons continuer à le diffuser au cours du premier trimestre 2010 dans le cadre de nouvelles conventions qui approfondiront la démarche engagée il y a deux ans à Strasbourg, Metz et Besançon. Parmi nos atouts, j'aimerais souligner la force de notre direction technique qui, avec près de 60 personnes, nous donne des moyens sans équivalent parmi les entreprises générales du Grand Est.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur