En direct

QUESTIONS À… Jean-Louis Amar, directeur de la SEM Territoires
PHOTO - OUE-AMAR - © DR

QUESTIONS À… Jean-Louis Amar, directeur de la SEM Territoires

Propos recueillis par Annick Loréal |  le 04/09/2008  |  Collectivités localesArchitectureAménagement

« Un outil comme le nôtre a toute sa place dans l’agglomération rennaise »

Vous organisez le 17 septembre une après-midi de rencontres sur le thème de l’économie mixte. Dans quel but ?

La législation a évolué. Elus et responsables de services de collectivités locales peuvent légitimement s’interroger sur le rôle des SEM. Cette rencontre est l’occasion d’expliquer ce qui a changé pour l’économie mixte, de réaffirmer la nécessité pour les élus d’avoir une réflexion approfondie en amont sur l’aménagement du territoire. Dans le bassin rennais, où les élus ont acquis une culture développée de la maîtrise urbaine, un outil comme le nôtre a toute sa place, mais il est toujours nécessaire de préciser la spécificité de notre intervention. C’est aussi l’occasion d’exposer nos attentes à nos partenaires, architectes et promoteurs.

Quel est le champ d’intervention de la SEM Territoires ?

Territoires qui était à l’origine la SEM de la Ville de Rennes est devenu l’outil de l’agglomération. Depuis 2000 nous avons mené des opérations variées pour la Ville de Rennes, pour les autres communes de l’agglomération et pour Rennes Métropole. Notre cœur de métier ce sont les projets complexes de renouvellement urbain comme la ZAC Kennedy à Rennes, d’extension urbaine comme la ZAC des Rives-du-Blosne à Chantepie et l’aménagement de sites à vocation économique comme la ZAC de la Touche-Tizon à Noyal-Châtillon, à côté de PSA et la ZAC de la Courrouze qui est notre plus grosse opération actuellement.

Vous affichez un savoir-faire particulier dans le domaine du développement durable. Comment cela se concrétise-t-il ?

Territoires a été associé étroitement aux réflexions des élus de l’agglomération rennaise qui ont voulu de longue date maîtriser l’étalement urbain et l’évolution de la cité. Cette vision, gravée aujourd’hui dans le PLH, nous a amenés à jouer un rôle de tête chercheuse sur les questions du coût de l’aménagement, du coût du logement, de la qualité architecturale et urbaine. Nous travaillons beaucoup sur la question de l’économie de l’espace et sur la densité. Dans nos opérations certains secteurs atteignent 100 logements à l’hectare tout en proposant des solutions architecturales séduisantes.

Commentaires

QUESTIONS À… Jean-Louis Amar, directeur de la SEM Territoires

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur