En direct

QUESTIONS À… Jean-Bernard Brulet, urbaniste au Cete Méditerranée

Propos recueillis par Jean-Marc Matalon |  le 16/08/2007  |  ImmobilierLogementsFormation

« 25 000 logements indignes en Paca »

Pourquoi avez-vous créé le réseau technique régional de lutte contre l’habitat indigne ?

Fin 2004, quelques agents de l’Etat se réunissaient pour réfléchir à ce problème qui semblait se poser avec beaucoup de force dans la région. Il est rapidement apparu que si de nombreux textes et dispositifs permettaient de lutter contre ce phénomène, leur existence était largement méconnue. En outre, la dispersion des intervenants ne favorisait pas toujours la mise en place de stratégies opérationnelles. En créant notre réseau, début 2005, nous avons voulu doter d’un outil à la fois souple et réactif, l’ensemble des acteurs de la région impliqués dans la requalification de l’habitat dégradé.

Que représente le phénomène d’habitat indigne en Paca ?

Nous estimons à 25 000 le nombre de logements « potentiellement » indignes dans la région. Cela va des logements insalubres, à ceux qui sont frappés de péril en passant par les hôtels meublés dangereux, les logements présentant un risque de saturnisme, voire toutes les formes d’habitat précaire à l’instar des mobil-homes, baraquements, bidonvilles, etc. Le phénomène est particulièrement sensible en Paca en raison de la pression immobilière et de la pénurie foncière.

Comment travaille le réseau régional de lutte contre l’habitat indigne ?

Le Cete Méditerranée anime le réseau régional et coordonne les actions en liaison avec le pôle national interministériel de lutte contre l’habitat indigne et la DRE Paca. Notre action qui se déroule en partenariat, notamment avec les DDE, DDASS, Anah, les Adil, organismes régionaux de formation, opérateurs techniques et sociaux, associations, médecins, juristes, universités, organismes professionnels, équipes de Mous (maîtrise d’œuvre urbaine et sociale)... permet d’abord d’informer et de sensibiliser les acteurs institutionnels, associatifs et professionnels concernés par cette problématique et agissant à l’échelle du territoire régional. Nous aidons également les maîtres d’ouvrage qui le souhaitent, en matière d’avis et de conseil, de programmation d’études, de points de réglementation, d’organisation d’ateliers thématiques. Enfin, nous organisons des rencontres professionnelles sur l’ensemble de la région et formons des intervenants susceptibles de s’engager dans le combat contre le logement indigne.

PHOTO - MED-BRULE
PHOTO - MED-BRULE

Commentaires

QUESTIONS À… Jean-Bernard Brulet, urbaniste au Cete Méditerranée

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur