En direct

QUESTIONS À… JACQUES LAURENT, président du conseil de surveillance de Dialoge, troisième bailleur social en Haute-Normandie
PHOTO - OUEST Jacques Laurent 78.eps - © eric HOURI/LE MONITEUR

QUESTIONS À… JACQUES LAURENT, président du conseil de surveillance de Dialoge, troisième bailleur social en Haute-Normandie

PROPOS RECUEILLIS PAR RICHARD GOASGUEN |  le 21/11/2008  |  EureFinistèreHaut-RhinHéraultSeine-Maritime

« La véritable question qui se pose est celle de la solvabilité des ménages »

Après avoir failli mettre les clés sous la porte, il y a vingt ans, vous célébrez aujourd’hui vos quarante ans. Avec une santé recouvrée ?

Nous avons redressé la barre au plan financier et disposons aujourd’hui d’une certaine marge de manœuvre pour une stratégie de développement. Ce qui ne nous a pas empêchés au cours des dix dernières années de réhabiliter en moyenne 300 logements par an et d’en construire 90. Adossé à notre actionnaire principal, le CIL de la région havraise, notre parc, qui se situe en territoire Anru* à près de 40 %, est localisé principalement au Havre et en agglomération rouennaise, et plus largement en Seine-Maritime. Mais nous sommes également présents dans l’Eure et le Calvados. Nous gérons au total près de 8 900 logements locatifs et notre parc est réhabilité à 85 %.

Quels sont vos principaux projets de construction ?

A l’exception de dix pavillons livrables à Gasny dans l’Eure à la fin de l’année, ils se situent essentiellement au Havre, où nous menons de front cinq opérations qui vont se traduire par la production de plus de 100 logements à l’horizon 2009/2010.

Ces opérations peuvent comprendre la rénovation d’un immeuble, la restructuration d’un site comme dans le quartier des Tréfileries ou encore la démolition d’immeubles vétustes. Mais l’approche quantitative, fondée sur un nombre global de logements à construire, qui légitime la politique actuelle du logement n’est pas pertinente. Les situations à Brest, à Colmar ou à Montpellier n’ont rien de commun. La bonne réponse n’est pas là. La véritable question qui se pose est celle de la solvabilité des ménages.

Commentaires

QUESTIONS À… JACQUES LAURENT, président du conseil de surveillance de Dialoge, troisième bailleur social en Haute-Normandie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX