En direct

QUESTIONS À… Henri-Christian Serednicki, directeur du développement d’Habitat 62/59
PHOTO - Nord5289 H.-C. Serednicki - © Samuel Dhote

QUESTIONS À… Henri-Christian Serednicki, directeur du développement d’Habitat 62/59

Propos recueillis par Alix de Vogüé |  le 27/06/2005  |  NordCollectivités localesMaison individuelleSommePas-de-Calais

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
Collectivités locales
Maison individuelle
Somme
Pas-de-Calais
Immobilier
Logement
Valider

« Un éventail de solutions grâce notamment au partenariat »

Quels sont les objectifs de développement d’Habitat 62/59 ?

Nous possédons un parc de 18 000 logements. Nous visons les 20 000 logements à l’horizon 2008. Nous avons financé la construction de 250 logements locatifs en 2003, 300 en 2004, et nous atteindrons 500 en 2005 (y compris une opération Anru sur Grande-Synthe). Mais nous produirons au total l’équivalent de 800 logements. En effet, avec la reprise de la coopérative Copronord Habitat, nous sommes désormais actifs dans l’accession sociale : nous produirons 60 à 80 logements cette année, et sortirons aussi 150 à 200 parcelles libres. Enfin, HLI, acquis en 2003, se positionne sur le logement très social au travers de l’acquisition-réhabilitation. Quand on peut s’appuyer sur un tel éventail, on dispose presque toujours d’une solution, c’est cela notre atout majeur. Par ailleurs, nous avons la volonté de développer un travail de partenariat pour être compétitifs vis-à-vis des promoteurs privés et de gros organismes publics. Nous l’avons fait sur Armentières où nous avons gagné, avec le pro­moteur privé Loger, la consultation sur le quartier de la gare. Sur une autre consultation, nous avons proposé à deux autres organismes de nous associer plutôt que d’être concurrents.

Que proposez-vous de nouveau pour l’habitat spécifique ?

Habitat 62/59 a ouvert 80 établissements, au nord de la Seine, pour personnes âgées, autistes ou paralysées. Aujourd’hui, nous avons mis au point un concept de résidences d’appartements protégés avec une présence 24 h sur 24. La première d’entre elles (38 logements) va ainsi ouvrir prochainement à Haubourdin. Une autre (37 logements) est en projet à Rang-du-Fliers, une troisième à Armentières (35 logements). Cela permet d’aller plus vite qu’avec les opérations classiques comme les Epad, dont l’ouverture prend six et neuf ans. Habitat 62/59 est le maître d’ouvrage de ces résidences et il installe une SARL de gestion propre à chaque établissement.

Vous vous développez dans la Somme ?

Nous sommes dans la Somme depuis 2001, et venons d’ouvrir une agence à Amiens. Nous avons livré l’an dernier 21 maisons individuelles à Noyelles-sur-Mer. Nous démarrons 22 maisons individuelles à Pendé. Nous voulons financer 40 à 50 logements cette année sur ce département. Grâce à l’A16, l’A28 et l’A29, il est facile d’atteindre la Somme à partir de Calais. Et, sur ce territoire, il y a beaucoup moins d’intervenants que sur la région lilloise.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur