En direct

QUESTIONS À… Georges Ginesta, député-maire de Saint-Raphaël, président de la communauté d’agglomération Fréjus-Saint-Raphaël

Propos recueillis par Rémy Mario |  le 18/09/2008  |  VarCollectivités localesCultureTransportsProfession

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Var
Collectivités locales
Culture
Transports
Profession
Architecture
Valider

« Nous étudions la refonte de la promenade du bord de mer »

Parking Bonaparte, stade nautique… Saint-Raphaël s’est dotée de gros équipements ces dernières années. Cette politique forte d’investissements sera-elle poursuivie durant le nouveau mandat ?

En mai, nous avons lancé sans attendre les travaux du pôle Victor-Hugo qui va nous permettre, avec un « PPP », de réaliser un parking, une nouvelle gare routière et un multiplexe de 7 salles. Un chantier de deux ans et de 17 millions d’euros. Cet équipement aura un impact culturel fort sur le centre-ville, avec une fréquentation attendue de 350 000 spectateurs l’an. Le projet que nous mettons à l’étude est la refonte de la promenade du bord de mer, depuis le pont de la Garonne jusqu’au palais des congrès. Une commission va piloter cette opération dont l’enjeu est la recherche d’une cohérence esthétique et d’un confort accru sur cet espace vitrine de la cité. Nous incluons dans ce projet une intervention sur le Vieux-Port qui va être transféré à la ville par le conseil général en janvier. Sont prévus des travaux de protection maritime, un réaménagement du terre-plein Kennedy et la création de quelques places dans le port.

Quels sont vos autres projets ?

La rénovation des deux marchés de Saint-Raphaël, République et Victor-Hugo, pour en faire des espaces plus confortables, vitrés, fermés et éclairés. Des architectes vont être désignés. Pour l’habitat, une opération de 360 logements pour actifs est en cours, dans le cadre d’un partenariat passé avec Icade Capri où la ville a apporté le terrain. 160 logements ont été livrés, les 200 restants le seront dans un an. Ils sont vendus à 2 300 euros/m2 à des primo-accédants travaillant à Saint-Raphaël, pour partie locataires dans le parc social. Cette politique prévoit l’obligation pour les promoteurs d’inclure 20 % de logements aidés dans leur programme.

Et au niveau de la communauté d’agglomération, dont vous avez repris récemment la présidence ?

Nous livrerons le théâtre de l’agglomération en juin 2009, un investissement de 28 millions d’euros. Nous allons poursuivre l’aménagement de zones d’activités : Epsilon II à Saint-Raphaël sur 17 ha qui créera 400 emplois et surtout l’aménagement du Grand Capitou à Fréjus, 6 pôles économiques qui représenteront 90 ha, 2 300 emplois et de l’habitat. A court terme, il est prévu l’aménagement du pôle Jean-Louis et du pôle BTP du Capitou.

PHOTO - MEDginseta-69.eps
PHOTO - MEDginseta-69.eps - © dr

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur