En direct

QUESTIONS À - daniel moulin, président de la FRTP Rhône-Alpes « La formation reste le fer de lance de la profession »

le 29/01/2010  |  SantéCollectivités localesRéglementationTechniqueEnvironnement

- Président adjoint de BTP Isère, vous succédez à Pierre Rampa à la tête de la FRTP. Première impression ?

Rhône-Alpes présente un caractère spécifique : les entreprises de travaux publics sont adhérentes des fédérations départementales du BTP. Cette organisation particulière - j'en suis un fervent défenseur - présente l'avantage de la proximité, sous couvert d'une certaine complexité.

- Les commissions de la FRTP Rhône-Alpes sont au travail de longue date.

Et elles travaillent bien ! La formation reste le fer de lance de la profession. Nous devons impérativement maintenir notre effort malgré le contexte économique. Il est nécessaire d'intégrer des jeunes bien formés dans nos entreprises et de les fidéliser. Nous devons optimiser la qualité de nos formations, être innovants, créatifs et développer un partenariat avec l'ensemble des établissements.

- Les travaux publics rhônalpins relèvent de longue date le défi du développement durable.

C'est un formidable défi et une opportunité de croissance pour les travaux publics. La commission ad hoc travaille pour que les entreprises de toutes tailles intègrent ce concept et le déclinent dans leur stratégie de développement. Nous devons accentuer nos efforts en matière de protection de la santé des salariés. La sécurité, on le sait, nécessite une vigilance de tous les instants et une forte implication du chef d'entreprise. Nous devons aussi continuer à privilégier le dialogue social dans le prolongement de notre politique volontariste en matière salariale développée ces dernières années, qui a permis à Rhône-Alpes d'atteindre la première place sur de nombreuses qualifications.

- Vous êtes fortement impliqué dans les DR-Dict *.

L'Observatoire Rhône-Alpes est devenu un outil d'échange, qui illustre la nécessité d'un travail en commun. Le groupe s'est agrandi avec la Dreal, et les maîtrise d'œuvre et d'ouvrage.

- Dans un contexte économiquement tendu, les entreprises ont tendance à faire des offres anormalement basses.

Nous ne pouvons pas être fiers de cette situation, qui ne peut que s'arrêter soit par la défaillance des entreprises soit parce que nous serons des acteurs responsables et solidaires du respect des hommes.Propos recueillis par pierre delohen -

PHOTO - 281277.BR.jpg
PHOTO - 281277.BR.jpg

Commentaires

QUESTIONS À - daniel moulin, président de la FRTP Rhône-Alpes « La formation reste le fer de lance de la profession »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX