En direct

Quels seront les impacts de la RE 2020 sur les expertises ?
La surconsommation énergétique est l’un des désordres qui a souvent été déclaré dans le cadre de la RT 2012 et qui risque d’être de nouveau déclaré dans le cadre de la RE 2020. - © ©auremar - stock.adobe.com

Quels seront les impacts de la RE 2020 sur les expertises ?

Eloïse Renou |  le 27/12/2021  |  France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation
France
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Dès le 1er janvier 2022, la RE 2020 entre en vigueur pour les bâtiments d’habitation. C’est une réglementation qui sera évolutive, car ses objectifs sont loin d’être fixes contrairement à la RT 2012, engendrant ainsi plusieurs interrogations du côté des experts. Illustration lors d’un webinaire organisé par la société de conseil et d’expertise Stelliant.

Un groupe de travail sur la RE 2020 a été constitué au sein de Stelliant, composé notamment de Sébastien Faure, expert, Jean-Aurélien Lallemand, expert thermicien et Brahim Bayri, expert construction. Lors d’un webinaire le 14 décembre, ils ont livré leurs points de vue sur cette réglementation et ses impacts en matière de techniques de construction et d’assurance-construction.

 

Le confort d’été évolue

Tout d’abord, dans le cadre de la RE 2020, un indicateur pour le confort d’été fait son apparition : le degré-heures (DH) d’inconfort. Ce DH est défini en fonction de la zone géographique et du type de bâtiment. Une limite maximale de température est alors fixée et pendant la période estivale, le nombre d’heures où cette valeur maximale est dépassée doit être compté. Mais ce calcul est global, c’est-à-dire qu’il porte sur le bâtiment dans son ensemble, et non pièce par pièce dans le cadre d’une maison individuelle et non logement par logement dans le cadre d’immeubles collectifs.

Selon Jean-Aurélien Lallemand, expert thermicien à Stelliant expertise, « les impacts liés à la RE 2020 sur le confort d’été seront faibles car le DH est calculé au global alors que les contraintes diffèrent suivant l’exposition des pièces ».

Sur le même sujet RE 2020 : considérer le confort d'été

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Quels seront les impacts de la RE 2020 sur les expertises ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil