Quéguiner, les trois temps du développement
L'agence de Saint-Méen-le-Grand (Ille-et-Vilaine), ouverte en juin, témoigne des incursions de Quéguiner en dehors de son berceau de l'ouest breton. - © ALEXIS COURCOUX

Quéguiner, les trois temps du développement

F.M. |  le 11/11/2015  |  Second œuvreMise en concurrenceEducationConjoncture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Second œuvre
Mise en concurrence
Education
Conjoncture
Valider

Le groupe familial, spécialisé dans les matériaux, étend sa couverture négoce dans le grand ouest, par des rachats, mais aussi par l’ouverture programmée de nouvelles agences. Il annonce aussi des investissements dans son outil industriel.

Quéguiner continue d’étendre sa couverture négoce en Bretagne et… Loire-Atlantique. Par croissance externe, d’abord. Le groupe avait déjà acquis, fin 2014, la société « Allaire Matériaux » et ses deux agences, à Saint-Nazaire et La Plaine-sur-Mer (Loire-Atlantique), signe visible de son développement hors de son berceau historique de l’ouest breton.

La cible d’Ille-et-Vilaine


Quéguiner va prolonger ses incursions dans le grand ouest, avec l’ouverture de nouvelles agences commerciales « Quéguiner Matériaux », annonce-t-il dans un communiqué.

Trois nouveaux sites ont ou vont voir le jour en Ille-et-Vilaine, grâce à des investissements de 1 à 1,4 M€ : le premier à Saint-Méen-le-Grand (ouvert en juin dernier, photo) ; le second à Noyal-sur-Vilaine (livraison prévue début 2016). Dans le même département, toujours, une troisième unité est programmée à Vitré. La date de livraison n’est pas encore connue.

Développement de l’industrie


Quéguiner, qui conçoit et fabrique une partie des matériaux qu’il distribue, annonce aussi plusieurs séries d’investissements industriels. 2,7 M€ ont ainsi été injectés pour la robotisation de l’unité de production Celtys, à Carhaix (Finistère).

Le groupe familial prévoit également de créer une nouvelle usine de béton à résine, à Landivisiau (Finistère). Coût estimé : 3,5 M€. En septembre dernier, la société Le Provost et Fils (implantée à Pordic et Lézardrieux), spécialiste du béton prêt-à-l’emploi, tombait dans l’escarcelle du groupe familial, qui confortait ainsi ses positions en Côtes d’Armor.

Le groupe Quéguiner en chiffres :

210 M€ de chiffre d’affaires consolidé en 2014

82% du CA réalisé sur le Grand Ouest

35 agences commerciales

6 sites de production

12 centrales à béton

1100 salariés

Commentaires

Quéguiner, les trois temps du développement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur