En direct

Quatre solutions pour limiter les champs électromagnétiques

Stéphane Torrent - MONITEUR ENTREPRENEURS & INSTALLATEURS |  le 08/03/2013  |  FormationTechniqueEquipementMatériel électrique

Afin de limiter la propagation des champs électrique et magnétique en aval du tableau
de répartition, l’électricien dispose de plusieurs solutions de câblage et de gestion des circuits.

Mode ou réelle préoccupation de notre siècle, se prémunir contre le phénomène des ondes et des champs électromagnétiques est un sujet de plus en plus souvent abordé par les maîtres d’ouvrage. Ce phénomène n’est cependant plus à démontrer. Au-delà de son réel impact sur la santé, il est aujourd’hui possible, mesureur de champs à l’appui, de réduire la propagation de ces champs dans l’habitat, sur les lieux de travail, dans les hôpitaux, dans les crèches…
Les champs électromagnétiques sont causés par le rayonnement des circuits électriques et des appareils utilisateurs d’électricité. Comment réduire ou mettre fin à ces rayonnements?? Pour cela, il convient d’annuler le passage du courant dans le circuit lorsqu’aucune charge n’est branchée ou bien de canaliser le champ électrique pour l’évacuer à la terre.
S’il n’existe pas aujourd’hui de normes donnant des chiffres précis pour une installation dite «?bio-compatible?», Claude Bossard, dans son ouvrage «?Guide de l’électricité bio-compatible?» (1), fixe les seuils critiques aux environs de 2 à 5?V/m pour le champ électrique et de 0,2?à 0,5?mG pour le champ magnétique. Enfin, précisons que le choix des matériaux constructifs et leur mise en œuvre influencent grandement les résultats obtenus (voir encadré). Ce n’est donc pas qu’une affaire d’électricien?!

1 - Blindage du fil de phase ou du câble

Blindage du fil de phase ou du câble
Blindage du fil de phase ou du câble

Principe :
Muni d’un drain conducteur, le blindage capte et confine le champ électrique du fil de phase ou du câble sous tension. Au niveau des boîtes d’encastrement, les drains sont reliés à la terre pour évacuer le champ électrique émis. Pour parfaire l’installation, il est conseillé d’utiliser des boîtes d’encastrement faradisées.

Avantage :
Solution adaptée à la rénovation lorsqu’il est possible de retirer les fils dans des gaines ou goulottes existantes.

Inconvénient :
Ce principe neutralise uniquement le champ électrique. Munis d’un blindage, fils et câbles présentent un diamètre supérieur?: respectivement environ 5,1 et 5,6?mm pour des fils
de section 1,5 et 2,5?mm².

2 - Gaine pré-filée avec un fil de phase blindé

Gaine pré-filée avec un fil de phase blindé
Gaine pré-filée avec un fil de phase blindé

Principe :
Un conduit électrique annelé est pré-filé avec un fil de phase écranté doté d’un drain de continuité, et deux fils standards (neutre et conducteur de protection). En complément, des boîtes d’encastrement blindées confinent également le rayonnement du champ électrique.

Avantage :
Solution clés en main adaptée aux chantiers de rénovation lourde ou à des constructions neuves, voire aux petites rénovations sous goulottes en saillie. Disponible en gaines de diamètre 16?mm (3?x 1,5?mm²), 20?mm
(3?x 2,5?mm² ou 4?x 1,5?mm² avec
2 ou 3?fils écrantés) ou 25?mm
(4?ou 5?x 1,5?mm² avec 3?fils
écrantés).

Inconvénient :
Ce principe neutralise uniquement le champ électrique.

3 - Gaine blindée pré-filée avec des fils torsadés

Gaine blindée pré-filée avec des fils torsadés
Gaine blindée pré-filée avec des fils torsadés

Principe :
Ici, ce n’est pas le fil de phase qui est blindé, mais la gaine annelée. Elle bloque ainsi le champ électrique. À l’intérieur de la gaine pré-filée, circulent des fils standards. Particularité?: les fils de phase et du neutre sont torsadés afin d’annuler l’émission du champ magnétique. L’évacuation du champ électrique capté par la gaine s’effectue grâce à un fil semi-conducteur cheminant dans la gaine, à relier à la terre de la même façon que le conducteur jaune et vert. Gaine diamètre 16?mm (3?x 1,5?mm²) ou 20?mm (3?x 2,5?ou 4?x 1,5?mm²).

Avantage : Ce concept réduit à la fois les champs électrique et magnétique.

Inconvénient : Obligation de remplacer la gaine standard en place. Solution réservée
aux travaux neufs, aux rénovations lourdes ou rénovations légères sous goulottes.

4 - Le déconnecteur de réseau

Le déconnecteur de réseau
Le déconnecteur de réseau

Principe :
L’interrupteur automatique de champ s’installe au niveau du tableau et gère un seul circuit. Composant modulaire, il envoie un signal de courant continu sous quelques volts. Ce signal permet à l’interrupteur de déceler l’appel de courant d’une charge. Dans ce cas, le circuit est immédiatement mis sous tension. À privilégier pour une alimentation en tête de lit, par exemple.

Avantage :
À vide, le circuit reste hors tension. Aucun rayonnement électrique ou magnétique n’est émis.

Inconvénient?:
Le circuit rayonne lorsqu’une charge est alimentée. Adapté uniquement aux charges ohmiques, lampes incandescentes ou halogènes 230?V.

(1) Éditions Des Dessins et des Mots. ISBN?: 2-915018-X.

Dans quels contextes agir??

Une installation électrique bio-compatible présente un surcoût par rapport à une installation standard (de moins de 10?% si partielle, jusqu’à 25?% si totalement blindée). Si on doit limiter les zones protégées, la priorité est donnée aux pièces de sommeil, notamment au niveau des conduits passant à proximité des lits.
Il est reconnu que les murs à ossature bois (bois et dérivés), quel que soit le matériau de remplissage, diffusent particulièrement les champs électriques. Même remarque pour les cloisons sèches (plaques de plâtre ou gypse et cellulose) à ossature bois ou métallique. En revanche, les éléments métalliques reliés à la terre évacuent les champs électriques.

Commentaires

Quatre solutions pour limiter les champs électromagnétiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur