Aménagement

Quatre nouveaux aéroports en Irak?

L’Irak envisage de construire quatre aéroports dans différentes villes de province dans les dix prochaines années, a affirmé le ministre des Transports dans des déclarations publiées par la presse.
Deux aéroports pouvant accueillir chacun deux millions de passagers par an doivent être construits dans les provinces de Ninive et de Najaf, respectivement à 400 km au nord et 160 km au sud de Bagdad, a indiqué M. Ahmed Mourtada au quotidien gouvernemental al-Joumhouriya.
Deux autres aéroports, chacun d’une capacité de 400.000 passagers par an, seront construits dans la province de Kirkouk, à 255 au nord-est de Bagdad, et Missan, à 360 km au sud de la capitale, a ajouté le ministre.
Un centre de contrôle aérien central doit également être érigé à Bagdad, selon M. Mourtada.

Il a affirmé que son ministère avait élaboré en outre un plan décennal pour porter en 2012 à 450000 le nombre de passagers voyageant à bord de vols intérieurs contre 116.000 actuellement.
L’Irak, qui a repris les vols intérieurs en novembre 2000, dispose actuellement de trois grands aéroports, à Bagdad, à Bassorah dans le sud et à Ninive dans le nord.
L’aéroport de Bagdad a été rouvert en août 2000 après 10 ans d’inactivité en raison de l’embargo imposé à l’Irak par l’ONU depuis son invasion du Koweit, en août 1990.
Des avions se posent régulièrement à Bagdad depuis cette date, en dépit de l’embargo aérien de fait observé contre l’Irak et qui divise les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X