En direct

Quartiers prioritaires : Julien Denormandie dresse un premier bilan encourageant du Paqte
Parmi les acteurs partenaires du Paqte, les principales fédérations du BTP (FFB, FNTP) ont signé au cours de l’année plusieurs engagements en faveur de l’emploi dans les quartiers prioritaires. - © AF

Quartiers prioritaires : Julien Denormandie dresse un premier bilan encourageant du Paqte

Augustin Flepp |  le 21/02/2019  |  Apprentissage BTPTravaux publicsQuartiers prioritairesEmploiAlternance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Apprentissage BTP
Travaux publics
Quartiers prioritaires
Emploi
Alternance
Stage
Valider

Lancé en juillet dernier, le programme Paqte qui vise à faciliter l’accès à l’emploi dans les quartiers prioritaires de la ville mobilise 65 entreprises et fédérations professionnelles partenaires dont la FFB et la FNTP. 32 600 offres de stages de troisième ont déjà été déposées.

Le Gouvernement a réuni, le mercredi 20 février 2019, les principales entreprises engagées dans le plan avec les quartiers pour toutes les entreprises (Paqte), afin de dresser un premier bilan de la démarche* lancée en juillet 2018. Les premiers résultats sont encourageants : 32 600 offres de stages pour les élèves de troisième ont été déposées par les acteurs privés et publics (objectif initial à 30 000), dont 17 000 dans le secteur public et 15 600 dans le secteur privé.

Julien Denormandie, le ministre auprès du ministère de la Cohésion des territoires, chargé de la ville et du logement, a remis aux 65 acteurs partenaires du dispositif le « rapport Paqte 2021 » qui compile leurs objectifs sur trois ans en matière d’inclusion des habitants des quartiers prioritaires. Parmi eux, les principales fédérations du BTP (FFB, FNTP) ont signé au cours de l’année plusieurs engagements en faveur de l’emploi.

En juillet dernier, la FFB a lancé le dispositif « 15 000 bâtisseurs » qui vise à recruter 15 000 jeunes sur l’année, issus des quartiers prioritaires via des contrats d’apprentissage ou de professionnalisation. Quant à la FNTP, elle a pour ambition d’accueillir 16 000 collégiens de troisième dans le cadre de stage d’observation.

"Besoin de recrutement gigantesque dans le BTP"


« Il y a une situation schizophrénique entre d’un côté, des entreprises qui cherchent à embaucher et de l’autre, des jeunes qui cherchent un job, a déclaré Julien Denormandie. "Beaucoup d’entreprises sont convaincues de la richesse de diversifier leurs talents. Les entreprises font face à un énorme défi de recrutement. Prenez l’exemple de l’Ile-de-France, et tous les projets dans le secteur du BTP, il y a un besoin de recrutement gigantesque. Notre défi : c’est de donner les moyens à chacun de pouvoir accéder à la diversité de ses talents ».

En 2019, le Gouvernement entend amplifier cette dynamique et la décliner dans chaque territoire. Le dispositif se déploiera en lien avec le "plan de mobilisation des entreprises pour une croissance inclusive", piloté par le ministère du Travail.

*C'est quoi Paqte ?


La démarche Paqte repose sur l’engagement des entreprises autour de quatre piliers : sensibiliser, former, recruter et acheter. Les sociétés partenaires s’engagent à se rapprocher des collèges implantés dans les QPV afin de proposer des stages de découverte aux élèves de 3ème dans les REP et REP+, ainsi qu’à ceux des filières professionnelles (Bac pro, BTS…). Le dispositif les incite aussi à favoriser l’accès à l’alternance et à se doter d’objectif ambitieux d’habitants issus des quartiers difficiles. Pour les entreprises de plus de 250 salariés, cette population devra représenter au minimum 5% des effectifs en alternance. Dans ce Paqte, les entreprises promettent aussi de garantir des processus de recrutement non discriminatoires en mobilisant notamment des outils favorisant l’égalité des chances dans leurs process de recrutement.
De son côté, l’Etat s’engage notamment à faciliter la mise en relation des entreprises avec les établissements scolaires, à ouvrir des prépa-apprentissage, à recruter 10 000 jeunes en alternance dont 15% de publics issus des quartiers prioritaires ou encore à mobiliser le service public de l’emploi, l’APEC et leurs outils (MRS, POE, cadres sans CV…).

Commentaires

Quartiers prioritaires : Julien Denormandie dresse un premier bilan encourageant du Paqte

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur