En direct

"Quartiers et paysages" par Isabelle Schmit, paysagiste

Defawe Philippe |  le 30/10/2007  |  France AménagementParisArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Réalisations
Aménagement
Paris
Architecture
Valider

Je viens de lire avec attention le point de vue de Dominique Mangematin sur la nécessaire réhabilitation du quartier des Courtilières, au vu de son demi-siècle de présence dans le quartier.

Je voulais remercier ce monsieur, cet habitant, ce personnage inhabituel dans le paysage de nos cités intra et extra périphériques, pour son témoignage sur l'extrême dégradation physique et sociale de certains de ces quartiers. Il en est de même de ceux conçus par Emile Aillaud.
Je ne crois pas, dans ce cas, que l'architecte soit en cause, et il est bien dommage que les responsabilités ne s'expriment jamais dans la transparence, y compris par les architectes qui semblent se perdre autour de cette thématique délicate : "Vivre en ville, en situation de précarité, avec moins, beaucoup moins de transport en commun, à côté d'un centre commercial qui sert de locomotive à l'économie de proximité, avec une adresse stigmatisante, une culture rejetée, un pouvoir d'achat au plus bas"

En effet, il serait temps de reconnaître aux habitants de ces quartiers le statut d'habitants de ville, car ce que l'on nomme "les quartiers" forment avant tout de la ville qu'on est bien obligé de recoudre et de reconstituer sur elle-même. Méfions-nous des attitudes passéistes, méfions-nous du rythme de croissance de nos villes. Nombre de ces quartiers se retrouvent aujourd'hui en position stratégique vis-à-vis des bassins d'emploi. Ils ne vivent l'exclusion que dans nos habitudes collectives mais géographiquement, notre regard devra changer.

C'est ce qui se passe pour la ceinture rouge de Paris.
C'est ce qui se passe aussi pour les communes qui entourent Paris.
On assiste à des échanges entre Paris et sa couronne sur maints sujets : vélib, transports en commun, aménagements de part et d'autre du boulevard périphérique...

Parfois je m'interroge sur l'opportunité de former tant les donneurs d'ordre que ceux qui les exécutent sur le terrain, avec possibilité de résider dans l'un de ces très nombreux immeubles pendant 1 mois ou 2. Je tiens à signaler que cette expérience est mise en oeuvre à Saintes par l'équipe de sociologues dans le cadre du plan de rénovation urbaine.

Enfin, en tant que paysagiste en région parisienne mais également comme paysagiste conseil de l'état, je voulais témoigner du rapport au site qu'entretiennent ces quartiers car ils ont toujours un lien très fort au paysage :
Fond de vallée pour le Val Fourré (Mantes la Jolie)
Coteau de la vallée de la Seine pour la Noë (Chanteloup-les-Vignes)
Coteau aux Grands Vaux (Savigny-sur-Orge)
Coteau des Blagis (Bagneux)

La plupart du temps, ce sont aussi des quartiers spacieux dans lesquels l'application des thématiques du Grenelle de l'environnement pourraient trouver leur place, tant en termes de construction qu'en termes parcellaires.
En effet, le développement durable appliqué au paysage requiert de la place :
1. Pour l'assainissement alternatif : noue, fossé, bassin sec fonctionnent sur des emprises allant de 5 à 20 mètres mini.
2. Pour les arbres : épaisseur de terre et emprise de terre filtrante, rapport au sol support nécessitent des surfaces en plan à la mesure des sujets plantés. L'arbre c'est comme l'éléphant, la girafe ou la baleine dans le monde animal : chaque sujet requiert un espace propre incompressible.
Merci pour votre tribune libre.

Isabelle Schmit, paysagiste dplg (SLG Paysage)

Une réaction, une suggestion... Ecrivez-nous !

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur