En direct

Quand philosophie et psychiatrie se pressent au chevet de la ville
Panorama parisien... - © © Milena Chessa/Le Moniteur

Quand philosophie et psychiatrie se pressent au chevet de la ville

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 08/01/2016  |  ProfessionArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Profession
Architecture
Valider

La ville contemporaine est-elle valétudinaire à ce point qu’il faille dépêcher philosophes et psychiatres à son chevet pour qu’ils en sondent le cœur et les reins?

Le mardi, c’est philo! Ça tombe bien, les «Mardis de la Philo» ont placé «Le devenir urbain du monde et de la ville» - rien de moins - au cœur de leur nouveau programme de conférences à Paris, pour leur 19e saison. Dans le prolongement de la récente conférence mondiale sur le climat (COP 21), les «Mardis de la philo» inviteront ainsi d’éminents spécialistes - Michel Lussault, Thierry Paquot, Manola Antonioli - à débattre sur la ville du XXIe siècle considérée en tant que nouvel objet d’études philosophiques. «L’Homo urbanus, situationnel, relationnel et sensoriel», «L’habitation humaine» ou bien encore les «Temporalités et territorialités de l’existence» formeront autant de sujets propices pour s’interroger sur la place de la ville dans la pensée contemporaine en retraçant les grandes étapes de l’émergence d’une philosophie de l’urbain…

«Les villes que j'ai vues vivaient comme des folles» - Apollinaire, bien sûr - alors, le jeudi, c’est psychiatrie. Le groupe de recherche «Echelle inconnue» propose ainsi chaque jeudi à Rouen, un cycle de conférences «Psychiatrie et Ville», organisé à l'initiative du «Collectif sur la souffrance psychique et la folie», dans le cadre du «Doctorat sauvage en architecture». Il sera ainsi question, pêle-mêle, de «Psychanalyse et révolution», «d'architectonie et d'ambiance en psychiatrie», voire de «La santé mentale des populations SDF : processus psychiques en jeu dans l'exclusion et dynamique de l'errance. La nécessité d'une bonne institution pour prendre soin». Le tout animé par des psychiatres, psychologues ou géographes. Et le vendredi? C’est répit!

Commentaires

Quand philosophie et psychiatrie se pressent au chevet de la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur