En direct

Quand la réalité virtuelle colle au terrain

JULIE NICOLAS |  le 08/09/2017  |  Haute-Garonne

Le promoteur GA teste le casque de réalité augmentée Hololens. Les applications sur les chantiers sont nombreuses.

La scène est habituelle. A la fin du gros œuvre, le chef de chantier inspecte les travaux. Il vérifie l'emplacement des réservations et, autant que possible, envisage le cheminement des futurs réseaux. « D'ici à quelques années, grâce aux casques de réalité augmentée, ces vérifications s'effectueront par superposition des réseaux virtuels, issus de la maquette numérique du projet, sur le gros œuvre, lui bien réel », projette Rémi Visière, directeur recherche, développement et innovation du promoteur GA. Il en sait quelque chose, puisque GA participe depuis le début de l'année au projet « Mixed Reality Partner Program » de l'éditeur américain Trimble. Il teste ainsi le casque Hololens de Microsoft.

Ce casque est avant tout un ordinateur de 500 g, équipé d'une visière pour l'affichage tête haute et de trois cartes : mère, graphique et holographique. Cette dernière projette, sous forme d'hologrammes, du contenu 3D contextualisé par le monde réel. Afin de « se repérer » dans l'espace, le dispositif utilise une cellule reliée à des capteurs qui détectent les volumes dans un rayon de 10 m. Le calage préalable entre réalité et avatar virtuel s'effectue donc par la reconnaissance d'éléments. En l'occurrence, ce sont trois sphères physiques qui se super posent sur leur modèle numérique. La précision est de l'ordre de quelques centimètres.

Contrôle qualité sur le chantier. Dans le cadre du projet, GA a choisi de tester ce système pour le contrôle qualité sur le chantier en lien avec la plate-forme dédiée à l'échange de données du Building Information Modeling (BIM), Trimble Connect. C'est un immeuble tertiaire de 3 000 m² en R + 3 qui a été choisi. Le chantier se déroule près du siège social de GA, à Toulouse. « Le bâtiment sera occupé par des locataires différents, ce qui confère une importance particulière aux fluides : aux réseaux d'origine, d'autres seront ajoutés par les occupants », précise Rémi Visière. D'où l'intérêt de positionner précisément gaines et réservations, et de vérifier le résultat avec le casque connecté. « Cette méthode de travail réduit les risques d'erreur, puisque le casque se connecte à la dernière version du modèle numérique », précise-t-il. Côté conformité de la construction à la maquette numérique, le casque a permis de superposer les voiles au ferraillage virtuel afin de vérifier la position des inserts métalliques, notamment.

En lien avec les données BIM, ce système est expérimenté pour le contrôle qualité sur le chantier.

Pour l'instant, les retours des équipes qui ont testé l'équipement sont nuancés. Certes, l'utilisateur peut visualiser avec précision les éléments à poser et mieux anticiper les opérations. Autre atout : le dispositif facilite la collaboration à distance, puisque l'image sur l'écran de l'Hololens peut aussi apparaître dans une salle de réunion. Dernier avantage : l'ergonomie du casque répartit le poids de façon homogène sur la tête, alors que sur des dispositifs comparables, la charge est concentrée sur l'avant. En revanche, cette version bêta nécessite encore des perfectionnements : sa robustesse doit être adaptée aux conditions du chantier ; la fiabilité et la performance des logiciels peuvent être améliorées.

Simulation du chargement des camions. GA va continuer à tester l'Hololens et ses logiciels. Parmi les sujets à l'ordre du jour, on trouve la résolution des problèmes à distance, l'assistance des ouvriers en usine pour le montage des armatures et la simulation du chargement des camions. A plus long terme, l'exploitation et la maintenance seront aussi testées en réalité augmentée.

PHOTO - 8834_559892_k2_k1_1364656.jpg
PHOTO - 8834_559892_k2_k1_1364656.jpg
PHOTO - 8834_559892_k3_k1_1364658.jpg
PHOTO - 8834_559892_k3_k1_1364658.jpg

Commentaires

Quand la réalité virtuelle colle au terrain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX