En direct

Quand l’université réveille la ville: le centre Clignancourt de Paris IV-Sorbonne

Margaux Darrieus |  le 03/10/2013  |  ParisArchitectureERPFrance entièreBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Paris
Architecture
ERP
France entière
Bâtiment
Valider

Officiellement inauguré le 17 septembre, le nouveau centre Clignancourt de l’Université Paris IV-Sorbonne conçu par l’agence Gaëlle Péneau architectes associés (GPAA) offre un équipement d’envergure aux étudiants en sciences humaines, langues et musicologie de la capitale. Sa compacité programmatique et sa robe colorée lui permettent de participer activement au renouvellement d’un quartier ingrat du 18e arrondissement.

Étonnamment, on soupçonne les étudiants de Paris IV-Sorbonne d’avoir attendu avec impatience la rentrée 2013. Car après trois ans à vivre dans les travaux, ils peuvent enfin apprécier l’ergonomie du nouveau centre Clignancourt signé GPAA. De même que les riverains peuvent s’enorgueillir d’un équipement public élégant qui revalorise un quartier jusqu’ici malmené. Bâti à deux pas du boulevard périphérique, à la place des anciens bâtiments universitaires datant de 1968, le centre est aujourd’hui un lieu d’enseignement parfaitement équipé autant qu’un véritable pôle de vie pour le quartier Clignancourt. Un double rôle, défini dès le lancement du projet de reconstruction en 2009, se traduit par le partage entre l’université et le quartier d’un gymnase, d’une bibliothèque et d’un auditorium de 500 places. Tournés vers la ville, ces trois équipements majeurs se superposent pour former la façade principale du centre. Leur répartition est rendu lisible par le travail de l’enveloppe: les volumes sont tous habillés de polycarbonate alvéolaire, mais la mise en œuvre du matériau est propre à chaque fonction. Côté couleur, les architectes ont opté pour une déclinaison autour du jaune en référence à la teinte jonquille de la toge universitaire des arts, des lettres et de la philosophie. Un choix esthétique affirmé qui s’avère judicieux pour égayer un quartier morne.

Cœur vert

Distingué par sa peau dorée au centre de la composition, le volume surélevé du grand auditorium dégage un vaste parvis marquant l’entrée de l’établissement. Abrité sous son rampant, le hall d'entrée est entièrement vitré pour offrir une percée visuelle jusqu’au cœur vert du complexe: un jardin planté de bouleaux. Sous le hall, les locaux de la vie étudiante sont en accès direct avec l’espace végétal (plafonnés par le PLU, les architectes ont creusé le sol pour gagner de la surface). Cadré à l’est par le bâtiment d’enseignement, le jardin est délimité à l’ouest par la bibliothèque développée sur trois niveaux. Au-dessus de cette dernière, le pôle sport comprend une salle de danse, une salle de musculation et un gymnase en double hauteur.

Opération à tiroir

Fruit d’un contrat de partenariat public-privé remporté par Bouygues Bâtiment Ile-de-France et Bouygues Energies & Services (via la société Sophi créée à cet effet), l’équipement a été construit en site occupé. Une opération à tiroir qui a vu les démolitions s’effectuer en deux phases afin d’assurer la poursuite des cours tout au long du chantier. Livré en 2011, le bâtiment d’enseignement s’est monté à seulement 80 cm des anciens édifices conservés le temps de la première phase. Le gymnase, la bibliothèque, le grand auditorium, le jardin central, les logements de fonction et le pôle administration ont, eux, été livrés en mars 2013.

Fiche technique

Partenariat public-privé:

Direction de SPV et maîtrise d’ouvrage: Bouygues Bâtiment Île-de-France

Travaux: Bouygues Bâtiment Île-de-France

Mainteneur: Bouygues Energies & Services

Bureau d’études structure: Baticoncept

Bureau d'études charpente métallique: Ledreux

Bureau d’études fluides: CET

Bureau d’études acoustiques: Impedance

Surface: 20 212 m2 shon

Coût travaux: 36 000 000 € HT

Signalétique et mobilier: 2 700 000 € HT

Calendrier: notification du contrat de partenariat, juillet 2009; PC, septembre 2009; chantier phase 1, juin 2010 à septembre 2011; livraison phase 2, mars 2013

Commentaires

Quand l’université réveille la ville: le centre Clignancourt de Paris IV-Sorbonne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur