Environnement

Qualitel publie son nouveau guide sur la qualité de l’air intérieur

Mots clés : Air - Bâtiment d’habitation individuel - Bâtiment et santé

Comprendre l’air qui nous entoure, connaître les bons gestes du quotidien pour lutter contre la pollution de l’air intérieur : le nouveau guide pratique de l’Association Qualitel, « Comment réduire la pollution de l’air intérieur ? Bien dans son logement : des conseils pour améliorer la qualité de vie chez soi », vient de sortir.

La qualité de l’air intérieur est encore un sujet peu connu des particuliers. Et pourtant, ils passent 80 à 90 % de leur temps dans un espace clos (logement, transports, bureau, école…) : plus l’air y est pollué, plus il existe de risques pour leur santé et le confort dans leur logement peut également en être affecté. Et selon le baromètre Qualitel-Ipsos publié en octobre 2017, 13 % des Français considèrent que l’air qu’ils respirent dans leur logement n’est pas sain.

C’est pourquoi, dans le cadre de sa mission d’amélioration de la qualité et de la performance de l’habitat, l’Association Qualitel s’intéresse de près à cette question sensible de la pollution de l’air. Elle mène des programmes de recherche et développe des outils d’information et de sensibilisation dédiés, à l’image de son nouveau guide pratique « Comment réduire la pollution de l’air intérieur ? Bien dans son logement : des conseils pour améliorer la qualité de vie chez soi ».

Ce nouveau guide veut permettre à tous de comprendre clairement ce qu’est la pollution de l’air intérieur et d’agir en conséquence : de quoi s’agit-il exactement ? D’où vient-elle ? Quels sont les polluants et les sources de pollution possibles ? Y a-t-il des risques et des conséquences pour la santé et si oui, lesquels ? Quels sont les bons gestes à adopter pour améliorer la qualité de l’air en prévention ? en cas de travaux ? au quotidien ? etc..

Un lexique en fin de dossier thématique permettra de donner des définitions claires sur les termes techniques et scientifiques utilisés.

 

 

Focus

Que faire contre les principaux polluants de l’air d’un logement ?

– La meilleure prévention contre l’ensemble des polluants est d’aérer son logement quotidiennement, et d’autant plus lorsqu’on cuisine ou que l’on fait le ménage.

– Contre les Composés Organiques Volatils (COV) : il convient d’être attentif au choix des matériaux et du mobilier, en privilégiant les produits labellisés ou portant une étiquette A+, et en évitant les produits odorants comme l’encens, les bougies et les parfums d’ambiance.

– Contre les particules : en prévention, il est important de vérifier le bon fonctionnement des systèmes de ventilation et de chauffage afin d’assurer un bon renouvellement de l’air.

– Contre les moisissures : la meilleure prévention consiste à entretenir régulièrement son logement et à surveiller la présence d’humidité (nettoyage de la grille de ventilation ou des bouches d’extraction, changement des filtres de la VMC…)

– Contre les acariens : un nettoyage approfondi et régulier des sols et des textiles et un lavage en machine à haute température permettent de limiter leur présence.

 

Toutes les réponses sont à retrouver dans le nouveau guide de l’Association Qualitel, disponible gratuitement sur www.qualite-logement.org, rubrique « dossiers thématiques ».

 

 

Dans son numéro du 19 janvier, Le Moniteur consacre un dossier à la qualité de l’air intérieur dans les écoles.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X