Qatar : une enquête ouverte contre Vinci pour "traite d'êtres humains"

Un juge d'instruction a été chargé d'enquêter sur les activités du groupe au Qatar après des accusations de "travail forcé" et de "traite d'êtres humains" sur les chantiers du Mondial 2022.

Partager
Qatar : une enquête ouverte contre Vinci pour
Des ouvriers de QDVC.

On a appris mardi 26 février que le doyen des juges d'instruction de Nanterre Serge Tournaire, avait ouvert le 25 novembre dernier une instruction contre Vinci après des plaintes déposées depuis la fin 2018 par les organisations Sherpa et Comité contre l'esclavage moderne (CCEM), et sept ex-employés indiens et népalais de la major au Qatar.

Les plaignants accusent Vinci, Vinci Construction Grands Projets (VCGP), sa filiale qatarie Qatari Diar Vinci Construction (QDVC) et leurs représentants de "réduction en servitude, traite des êtres humains, travail incompatible avec la dignité humaine, mise en danger délibérée, blessures involontaires et recel", selon les termes de la plainte que l'AFP a pu consulter.

Elle fait suite à une enquête menée par Sherpa en Inde en septembre 2018 qui aurait permis de réunir des éléments et témoignages d'anciens travailleurs qui viendraient confirmer la première enquête de l'ONG menée en 2014 au Qatar, selon Sherpa.

Selon l'ONG, les employés migrants de Vinci qui sont employés sur les chantiers de la Coupe du monde travaillent, passeport confisqué, entre 66 et 77 heures par semaine. Et ils seraient entassés dans des chambres exigües aux sanitaires insuffisants, percevant des rémunérations sans rapport avec le travail fourni et menacés de licenciement ou de renvoi dans leur pays en cas de revendication.

Vinci se défend

Sherpa, qui s'est fixée pour but de défendre les populations victimes des crimes économiques, avait déjà déposé en mars 2015 une plainte à Nanterre contre Vinci Construction Grands Projets et sa filiale au Qatar, mais en février 2018, l'enquête préliminaire a été classée sans suite.

"Vinci réfute toutes les allégations de Sherpa", a réagi le groupe auprès de l'AFP, mettant en avant les "nombreuses initiatives mises en place depuis dix ans au Qatar et qui ont inspiré les nouvelles réglementations sur les droits des travailleurs mises en place récemment par le pays".

Et de prendre pour "exemple d'initiatives" la signature d’un accord international avec l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois, un "partenariat avec l'Organisation internationale du travail sur le recrutement des ouvriers dans la chaîne de sous-traitance" ou encore la "construction de nouvelles installations répondant aux meilleurs standards en matière d’hébergement".

Un audit réalisé début janvier 2019 par plusieurs organisations syndicales (CGT, CFDT et CFE-CGC) au sein des activités qataries du groupe avait par ailleurs conclu à l'existence de bonnes pratiques sur place en matière de recrutement et d'emploi.

À LIRE AUSSI

Conditions de travail : au Qatar, Vinci peine à prouver sa vertu

Top 1000 des entreprises du BTP

Abonnés

Retrouvez le classement annuel des 1 000 plus grandes entreprises de BTP et construction en France

Je découvre le classement
Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Architecture

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

25 - CC DU LOUE LISON

Travaux d'entretien de la voirie de la Communauté de Communes Loue Lison.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil