Energie

Q-Cells jette l’éponge et se fait racheter par Hanwha

Le groupe allemand Q-Cells, ancienne vedette du secteur de fabrication de cellules photovoltaïques en dépôt de bilan comme plusieurs de ses confrères, a été le premier à jeter l’éponge, en annonçant, dimanche 26 aôut, son rachat par le groupe sud-coréen Hanwha, qui va lui verser 50 millions d’euros en liquide.

Cette acquisition, qui doit encore être approuvée par les créanciers de Q-Cells, verra Hanwha reprendre l’usine en Malaisie du groupe allemand et son site situé en ex-RDA, où trois quarts des emplois seront maintenus. Q-Cells dit sur son site internet employer au total environ 2 000 personnes.
Selon la presse allemande, ce sont en particulier des emplois administratifs en Allemagne qui seront sacrifiés. Le groupe sudcoréen reprend aussi des dettes de Q-Cells, pour un montant compris entre 100 et 500 millions d’euros.

Q-Cells avait annoncé son dépôt de bilan en avril, après avoir échoué à faire adopter par ses créanciers un plan de rééchelonnement et de restructuration de sa dette. Cette annonce reste la plus spectaculaire d’une série de faillites dans le secteur de l’énergie solaire en Allemagne, qui a laissé sur le carreau les sociétés Solon, Solarhybrid ou encore Solar Millenium.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X