En direct

Q 7 : En exigeant un label, puis-je me passer d'une démarche en coût du cycle de vie ?

le 31/10/2016

Un label (3) est un document, certificat ou attestation confirmant que les ouvrages, les produits, les services, les procédés ou des procédures remplissent certaines exigences.

Les acheteurs peuvent réaliser des ouvrages, acquérir des fournitures ou services en se référant à un label comme l'écolabel européen, un écolabel (pluri)national ou tout autre label, à condition que les exigences attachées au label soient liées à l'objet du marché.

Il est également essentiel que ces exigences soient définies et adoptées sur la base de critères objectivement vérifiables et que le label soit accessible à tous les intéressés et qu'ils puissent l'obtenir. Les acheteurs exigeant un label particulier doivent accepter tous les labels équivalents remplissant les mêmes exigences ou tout autre moyen de preuve répondant aux mêmes exigences (bilans de produits, éco-profils, rapports d'analyse etc. ).

Parmi les labels existants, on peut citer les écolabels (ELE/Eco Label Européen, NF Environnement ou équivalent (à l'étranger)), des démarches Haute Performance Énergétique (HPE) et Haute Qualité Environnementale (HQE). Il en existe bien d'autres…

Écolabels

Les écolabels sont des outils de reconnaissance de la qualité écologique d'un produit : ils garantissent la qualité d'usage du produit ainsi que la limitation des impacts sur l'environnement sur l'ensemble du cycle de vie du produit (depuis l'extraction des matières premières jusqu'à la fin de vie du produit, en passant par son utilisation).

Les écolabels permettent d'identifier les produits et services les plus performants d'un point de vue écologique. Ils sont attribués à des produits suivant une approche multicritère listant les impacts environnementaux.

Démarches HPE et HQE

La HPE et la HQE peuvent être envisagées comme complémentaires à une réflexion en coût du cycle de vie mais ne peuvent s'y substituer pour deux raisons : - elles ne couvrent pas le même champ d'analyse, - elles ne permettent pas de déterminer les externalités environnementales des produits, ouvrages et services analysés, et la valeur monétaire attachée à ces externalités.

- En effet, la HPE et la Très HPE (THPE) fixent des niveaux de réduction d'énergie primaire par rapport à la Règlementation Thermique 2012 (RT 2012), et se limitent donc à la recherche de la performance énergétique au travers de la réduction de la consommation.

- Portée par une initiative associative, la démarche HQE est un label privé qui ne s'applique qu'aux bâtiments. Elle repose sur un spectre plus large intégrant la qualité environnementale. Globale et multicritère, l'analyse HQE pointe 14 cibles relatives à l'éco-construction, l'éco-gestion, le confort et la santé.

Le bâtiment est envisagé dans son ensemble, de la conception à la déconstruction.

Commentaires

Q 7 : En exigeant un label, puis-je me passer d'une démarche en coût du cycle de vie ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX